5/5 - (5 votes)

Située dans le nord de l’Italie, Bologne est bien que moins connue que ses voisines Milan ou Vérone. Mais Bologne vaut-elle le déplacement. ? C’est à cette question que nous allons répondre dans cet article. Alors pour tuer le suspense directement : Bologne est une ville idéale pour un long week-end. Elle plaira aux amateurs d’art et d’histoire, mais aussi aficionados de gastronomie.

La ville principale de l’Emilie-Romagne est célèbre pour ses deux tours emblématiques (Due Torri) et son centre historique médiéval bien conservé, mais aussi pour son atmosphère étudiante.

Bologne, surnommée « La Grassa » (la Grasse) pour sa cuisine savoureuse, « La Dotta » (la Savante) en raison de sa célèbre université presque millénaire, et « La Rossa » (la Rouge) pour les toits en terre cuite qui dominent la ville saura vous charmer. Cette cité médiévale possède le plus grand réseau d’arcades au monde, récemment inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui confère à Bologne une atmosphère unique et pittoresque.

Si vous avez seulement deux jours pour découvrir cette ville fascinante, ne vous inquiétez pas : notre guide vous propose une visite complète des principaux sites touristiques de Bologne, ainsi que des conseils pratiques pour tirer le meilleur parti de votre séjour. Vous pourrez ainsi explorer les rues animées, les places historiques, les musées fascinants et les restaurants typiques de la ville rouge, tout en appréciant l’ambiance unique qui caractérise Bologne.

Préparez-vous à découvrir l’une des villes les plus passionnantes d’Italie !

Que faire à Bologne en 2 jours ?
Que faire à Bologne en 2 jours ?

Visiter Bologne en 2 jours : itinéraire

Pour vous aider dans votre organisation, voici une proposition d’itinéraire sur 2 jours pour découvrir les incontournables de Bologne.

Qu'allez-vous faire à Bologne ?

Jour 1 :

Commencez votre première journée à Bologne en visitant la Piazza Maggiore, l’une des plus grandes places de la ville. Admirez la fontaine de Neptune, l’un des symboles de Bologne, et entrez dans la magnifique Basilique San Petronio, l’une des plus grandes églises de la ville. Poursuivez votre visite en découvrant les célèbres arcades de Bologne, qui sont omniprésentes dans la ville. Enfin, ne manquez pas le Palais de l’Archiginnasio, l’ancien siège de l’université de Bologne.

Pour le déjeuner, rendez-vous à la Trattoria della Santa pour goûter aux spécialités culinaires locales, comme les célèbres tagliatelles al ragu (souvent appelée, à tort, à la Bolognaise) ou au mercato di Mezzo proche de la place Maggiore.

L’après-midi, explorez le quartier de l’Université de Bologne et ensuite faites une visite guidée pour découvrir tous les secrets de la ville (départ à 15h de l’office du tourisme, Bologna Welcome)

Faites ensuite la visite de la Tour de l’Horloge et de son musée (Collezioni Comunali d’Arte). Vous jouirez d’une jolie vue sur la place principale de Bologne depuis sa terrasse.

Pour le soir, sélectionnez une osteria ou une trattoria traditionnelle et dégustez le meilleur de la cuisine bolonaise.

Avant de rentrer à l’hôtel, faites une balade nocturne dans les rues de la ville pour découvrir Bologne sous un autre angle. Les rues pavées et les bâtiments historiques sont éclairés de manière charmante la nuit, créant une atmosphère romantique et mystérieuse.

Jour 2 :

Commencez votre deuxième journée en vous promenant dans le quartier historique de Santo Stefano, l’un des quartiers les plus charmants de Bologne. Admirez les sept églises de Santo Stefano, qui remontent au Moyen Âge, et explorez les ruelles pittoresques de ce quartier médiéval.

Prenez ensuite le petit train San Luca Express ou traversez les 666 arcades pour vous rendre à la Basilique de San Luca située à 5 km du centre-ville.

Pour le déjeuner, rendez-vous à Sfoglia Rina, un restaurant qui propose de belles assiettes de pâtes fraîches à des prix tout doux.

L’après-midi, ne manquez pas de visiter les fameuses Due Torri, les deux tours emblématiques de Bologne. Montez les 500 marches de la tour Asinelli pour profiter d’une vue panoramique sur la ville. Enfin, terminez votre visite en flânant dans le Marché du Quadrilatero, l’un des marchés les plus animés de Bologne, où vous pourrez acheter des produits frais et locaux et rapporter quelques souvenirs gourmands de votre escapade italienne.

Que faire à Bologne en 2 jours ?

Carte interactive et météo

Que faire à Bologne en 2 jours ?

Quelques Conseils avant de se rendre à Bologne

  1. Réservez à l’avance : comme vous l’avez mentionné, la réservation anticipée de votre hôtel. Voici notre adresse coup de cœur et de votre vol est essentielle, surtout pendant la haute saison touristique qui s’étend du printemps à l’automne. Cela vous permettra non seulement d’économiser de l’argent, mais aussi de vous assurer d’avoir un endroit confortable où séjourner
  2. Faites attention aux zones à trafic limité (ZTL) : Bologne, comme de nombreuses villes italiennes, a des zones à trafic limité dans le centre-ville. Si vous conduisez, assurez-vous de comprendre où ces zones sont situées pour éviter des amendes salées.
  3. Savourez la nourriture locale : Bologne est célèbre pour sa gastronomie. Ne manquez pas l’occasion de goûter à des plats locaux comme les tortellini, le ragù alla bolognese, ou la mortadelle.
  4. Prenez le temps de vous perdre : Bologne est une ville qui se prête à la flânerie. Prenez le temps de vous perdre dans ses rues étroites et de découvrir ses nombreux trésors cachés.
Que faire à Bologne en 2 jours ?
Que faire à Bologne en 2 jours ?

Que faire à Bologne ? Les 10 visites incontournables

1. Piazza Maggiore

Située au cœur de Bologne, la Piazza Maggiore est le point de départ idéal pour explorer la ville. Cette place historique, véritable centre névralgique, est bordée de splendides bâtiments aux façades élégantes. Ne manquez pas la Fontaine de Neptune, œuvre d’art de la Renaissance réalisée par Giambologna, où les habitants aiment se retrouver. Le Palazzo d’Accursio, également connu sous le nom de Palazzo Comunale, abrite la mairie et mérite également le détour pour admirer sa majestueuse architecture. Enfin, visitez la Basilique San Petronio, une des plus grandes églises gothiques d’Europe. Sa visite est gratuite.

La Basilique San Petronio est dédiée à Saint Pétrone, évêque et protecteur de la ville. Cette imposante église gothique est la dixième plus grande église au monde et la cinquième plus grande en Europe. Sa construction a débuté en 1390 sous l’impulsion de l’architecte Antonio di Vincenzo et s’est poursuivie pendant plusieurs centaines d’années, avec des travaux qui n’ont jamais été complètement achevés.

L’architecture de la basilique est caractérisée par ses dimensions impressionnantes : elle mesure 132 mètres de long et 66 mètres de large, avec une hauteur maximale de 47 mètres. La façade principale en marbre, partiellement inachevée, présente un mélange de styles gothique et renaissance. L’intérieur de la basilique, en revanche, est principalement de style gothique, avec de grandes colonnes et voûtes élancées qui créent un espace majestueux et solennel.

Lors de votre visite, vous découvrirez de nombreuses œuvres d’art et de précieuses fresques qui ornent l’intérieur de la basilique. Parmi les plus remarquables, ne manquez pas la fresque du Jugement dernier, réalisée par Giovanni da Modena au XVe, et la chapelle Bolognini, où vous pourrez admirer des fresques de Giovanni di Pietro Falloppi. La basilique abrite également le plus grand orgue d’Italie, composé de plus de 15 000 tuyaux, ainsi qu’un méridien solaire, tracé par l’astronome Gian Domenico Cassini en 1655, qui est l’un des plus longs au monde.

Si vous voulez vous poser en terrasse pour un verre de vin, un café ou un Apérol Spritz, rendez-vous à Signorvino, situé sous les Arcades face à la Basilique.

C’est sur cette place que se trouve l’office du Tourisme, Bologna Welcome et que démarre le bus touristique, le train San Luca Express.

Enfin, n’hésitez pas à entrer dans la bibliothèque Salaborsa, face à la fontaine de Neptune.

Inaugurée en 2001, la Sala Borsa occupe un espace autrefois dédié à la bourse de Bologne et est aujourd’hui la plus grande bibliothèque de la ville. Sur sa façade, vous pourrez voir un mémorial montrant des portraits de personnes exécutées par les fascistes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Que faire à Bologne en 2 jours ?
Que faire à Bologne en 2 jours ?

2. Les 2 Tours de Bologne (Due Torri)

Les tours Asinelli et Garisenda sont les vestiges d’un passé médiéval où Bologne comptait près de 200 tours, construites par les familles nobles pour affirmer leur puissance. La Tour Asinelli, haute de 97 mètres, est la plus grande tour encore debout.

Vous pouvez y grimper et vous offrir une vue panoramique époustouflante sur la ville. Pour avoir ce privilège, il vous faudra gravir les 498 marches qui mènent au sommet pour profiter du paysage unique des toits rouges de Bologne. Juste à côté, la tour Garisenda, plus petite, mais surtout penchée, est un autre symbole du passé.

La tour Garisenda, d’une hauteur actuelle de 29 mètres (bien qu’elle ait été initialement construite pour atteindre 60 mètres), est notable pour son inclinaison prononcée. En raison de cette inclinaison, elle a été abaissée au XIVe siècle pour des raisons de sécurité. Même après cette modification, la tour penche toujours de près de 4 mètres!

Les deux tours, érigées au XIIe siècle, sont devenues au fil du temps les emblèmes de Bologne et un passage obligé lors d’une visite de Bologne.

Pour la petite histoire, au Moyen Âge, Bologne était parsemée d’un grand nombre de tours. La concentration de ces structures verticales était exceptionnelle et faisait de Bologne une ville unique en son genre.

La construction de ces tours remonte principalement aux XIIe et XIIIe. Les raisons de leur édification sont multiples. Tout d’abord, les tours étaient construites par les familles nobles et riches de la ville pour afficher leur pouvoir et leur statut social. Plus la tour était haute, plus elle était considérée comme un signe de prestige pour la famille qui la possédait.

Ensuite, les tours servaient également des objectifs défensifs et militaires. Elles étaient utilisées comme des postes de guet et des refuges en cas de conflit ou d’attaque. Certaines étaient même équipées de ponts et de passerelles pour permettre aux habitants de se déplacer d’une tour à l’autre sans descendre dans les rues.

Enfin, les tours avaient également une fonction résidentielle, car les familles y vivaient, souvent dans des conditions exiguës et précaires. Les étages inférieurs étaient généralement destinés aux ateliers et aux entrepôts, tandis que les étages supérieurs étaient réservés aux espaces de vie.

Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une vingtaine de tours à Bologne, dont les deux tours les plus célèbres sont les tours Asinelli et Garisenda. Ces structures historiques offrent un aperçu fascinant de l’histoire médiévale de la ville et de la rivalité entre les familles nobles de l’époque.

La visite de la tour se fait uniquement sur réservation d’un créneau horaire. La visite est comprise avec la city card de la ville.

Que faire à Bologne en 2 jours ?

3. Quadrilatero de Bologne

Le Quadrilatero est un quartier historique, surnommé le « ventre de Bologne ».

Le Quadrilatero est le nom donné au vieux marché de Bologne, une zone historique de la ville qui a été le cœur du commerce depuis l’époque romaine. Le nom « Quadrilatero » se réfère à la forme quadrilatérale des rues qui délimitent cette zone.

Situé entre Piazza Maggiore et Via Rizzoli, le Quadrilatero est un dédale de rues étroites bordées de boutiques, de boulangeries, de marchés de produits frais, de fromageries, de poissonneries et d’épiceries fines. C’est le lieu idéal pour découvrir les délices gastronomiques de la région de l’Émilie-Romagne, dont Bologne est la capitale.

Parmi les produits typiques que l’on peut trouver dans le Quadrilatero, citons le fromage Parmigiano Reggiano, le vinaigre balsamique de Modène, le jambon de Parme, la mortadelle de Bologne, ainsi que divers types de pâtes fraîches comme les tortellini et les tagliatelles.

Dans le Quadrilatero de Bologne, on trouve également plusieurs bars à vin et osterias où vous pouvez vous asseoir et déguster un verre de vin local tout en profitant de l’ambiance animée du marché. Les restaurants y servent également des plats locaux traditionnels.

Ne manquez pas de goûter au fameux « tigelle », un petit pain traditionnel servi chaud et garni de charcuterie ou de fromage.

Outre sa riche offre gastronomique, le Quadrilatero est également intéressant d’un point de vue historique et architectural. Les bâtiments, qui datent du Moyen Âge, sont ornés de belles fresques et de signes de l’ancienne gilde des marchands. C’est une zone qui regorge de charme et d’histoire, et une visite du Quadrilatero est un incontournable pour tout voyageur à Bologne.

Enfin, le Quadrilatero est également un lieu idéal pour dénicher des souvenirs authentiques et des produits artisanaux, tels que des céramiques, des bijoux et des textiles.

Que faire à Bologne en 2 jours ?

4. Archiginnasio de Bologne

L’Archiginnasio, situé à quelques pas de la Piazza Maggiore, est un monument historique qui abritait autrefois l’Université de Bologne, la plus ancienne université du monde occidental. Fondé au XVIe siècle, ce magnifique bâtiment est un témoignage de l’importance du savoir et de l’éducation dans l’histoire de Bologne. Lors de votre visite, ne manquez pas d’explorer la cour intérieure ornée de fresques et d’armoiries des étudiants et professeurs qui ont fréquenté l’établissement.

La bibliothèque de l’Archiginnasio, appelée Biblioteca Comunale dell’Archiginnasio, est un véritable trésor d’art et d’histoire. Elle compte plus de 800 000 volumes, dont de précieux manuscrits, incunables et œuvres littéraires rares. Les rayonnages en bois sculpté et les plafonds peints confèrent à la bibliothèque une atmosphère unique, témoignant de l’érudition et du raffinement de l’époque. La salle de lecture, appelée Stabat Mater, est également décorée de fresques et d’armoiries, et accueille aujourd’hui des conférences et des événements culturels.

Le théâtre d’Anatomie, quant à lui, est une salle de dissection en bois datant du XVIIe siècle, construite sous la forme d’un amphithéâtre. Le plafond est orné d’une sculpture représentant un ciel étoilé et les murs sont décorés de statues en bois représentant des médecins et anatomistes célèbres, tels qu’Hippocrate et Galien.

Les étudiants en médecine assistaient à des démonstrations anatomiques sur des cadavres, qui étaient disséqués sur une table en marbre située au centre de la salle. Le théâtre d’anatomie témoigne de l’importance de la médecine et des sciences au sein de l’Université de Bologne, et offre un aperçu fascinant de la manière dont les connaissances anatomiques étaient acquises à l’époque. Prix d’entrée : 3€

Que faire à Bologne en 2 jours ?
Que faire à Bologne en 2 jours ?

5. Basilique Santo Stefano

La Basilique Santo Stefano, souvent appelée le « Sanctuaire des Sept Églises », est un complexe religieux unique situé sur la Piazza Santo Stefano. Cet ensemble architectural fascinant est composé de plusieurs églises et chapelles, dont certaines remontent au Ve siècle. La visite de la Basilique Santo Stefano vous permettra de découvrir un lieu chargé d’histoire et d’architecture, reflétant les différentes époques et les influences culturelles qui ont marqué la ville au fil des siècles.

Le complexe religieux de Santo Stefano était à l’origine composé de sept églises, mais seulement quatre subsistent aujourd’hui : la Chiesa del Crocifisso, la Chiesa della Trinità, la Chiesa del Santo Sepolcro et la Chiesa di San Vitale e Agricola. Chacune de ces églises présente des caractéristiques architecturales et artistiques distinctes, témoignant de l’évolution du style et des techniques de construction au fil du temps.

La Chiesa del Santo Sepolcro, la plus ancienne des quatre, a été construite au Ve siècle sur le modèle de l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Son architecture octogonale et son dôme central lui confèrent une atmosphère solennelle et mystérieuse.

La Chiesa di San Vitale e Agricola, datant du VIe siècle, abrite les reliques des saints Vitale et Agricola, ainsi que des fresques et des mosaïques paléochrétiennes.

La Chiesa della Trinità, également connue sous le nom de Chiesa del Martyrium, date du XIIIe siècle et présente un style roman. Ses murs sont ornés de fresques médiévales et d’une série de bas-reliefs représentant la vie de Jésus.

Enfin, la Chiesa del Crocifisso, construite au XIe siècle, est caractérisée par ses voûtes en berceau et abrite un crucifix en bois du XIVe siècle.

À proximité de la Basilique Santo Stefano, vous trouverez la Casa Isolani, un bâtiment médiéval remarquable situé sur la Via Santo Stefano. La Casa Isolani date du XIIIe siècle et présente une façade en brique rouge typique de l’architecture bolonaise. Ce bâtiment historique est caractérisé par ses poutres en bois sculptées et ses éléments architecturaux en pierre. La Casa Isolani abrite aujourd’hui des appartements privés, des boutiques et des restaurants, et offre un bel exemple de l’architecture médiévale de Bologne.

Que faire à Bologne en 2 jours ?

6. Les arcades de Bologne

L’une des caractéristiques les plus emblématiques de Bologne est sans aucun doute ses arcades, ces couloirs voûtés soutenus par des colonnes qui bordent les rues de la ville. Les arcades de Bologne, qui s’étendent sur près de 40 kilomètres, offrent une expérience de promenade unique et pittoresque, tout en protégeant les passants du soleil, de la pluie et de la neige. En 2021, les arcades de Bologne ont été inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que bien culturel exceptionnel.

L’histoire des arcades remonte au XIe siècle, lorsque la population de Bologne a commencé à augmenter rapidement en raison de l’afflux d’étudiants et d’enseignants attirés par la prestigieuse université de la ville. Pour faire face à la pénurie de logements, les propriétaires ont commencé à construire des extensions en surplomb de leurs bâtiments, soutenues par des colonnes et formant ainsi des passages couverts. Les autorités de la ville ont rapidement adopté cette solution et ont promulgué des lois obligeant les propriétaires à construire des arcades lors de la construction de nouveaux bâtiments.

Les arcades de Bologne présentent une grande variété de styles architecturaux, reflétant les différentes époques et influences qui ont marqué l’histoire de la ville. On y trouve des exemples d’architecture romane, gothique, Renaissance et baroque, ainsi que des colonnes en brique, en pierre ou en marbre. Parmi les arcades les plus célèbres, citons celles de la Piazza Maggiore, de la Via Zamboni et de la Via dell’Indipendenza.

Les arcades ont également joué un rôle social et culturel important dans la vie des habitants de Bologne, en tant que lieux de rencontre, de commerce et de promenade. Elles continuent d’animer la ville et de témoigner de son riche patrimoine historique et architectural.

Que faire à Bologne en 2 jours ?

7. Basilique di San Luca

Perchée sur la colline de Colle della Guardia, la Basilique di San Luca est un lieu de pèlerinage emblématique et un véritable symbole de la ville de Bologne. Cette magnifique basilique baroque, construite au XVIIIe siècle, est dédiée à la Vierge Marie et abrite une icône byzantine de la Madonna di San Luca, qui serait arrivée à Bologne au XIIe siècle. La basilique est un lieu de culte important et un site historique et artistique à ne pas manquer lors de votre visite à Bologne.

Pour rejoindre la Basilique di San Luca, vous pouvez emprunter le portique le plus long du monde, qui s’étend sur près de 4 kilomètres (3,8 km pour être précis) et compte 666 arcades. Cette promenade à travers les collines de Bologne offre une expérience unique et pittoresque, ainsi que des vues panoramiques sur la ville et ses environs. Le trajet, qui commence au Porta Saragozza et monte jusqu’à la basilique, est une véritable immersion dans l’histoire et la culture de Bologne, et permet d’apprécier pleinement la beauté du paysage.

A noter qu’il est possible de rejoindre le lieu à pied (sous les arcades) ou à vélo, pour les plus courageux, mais aussi en petit train (San Luca Express), au départ de la Piazza Maggiore. Le San Luca Express est compris dans le pass touristique, Bologna Welcome Card PLUS.

Une fois sur place, vous pouvez entrer gratuitement dans la Basilique pour admirer son architecture.

L’intérieur de la Basilique di San Luca est tout aussi impressionnant que son extérieur. La nef principale, ornée de fresques et de peintures réalisées par des artistes locaux, conduit à un autel majestueux surmonté d’un baldaquin en marbre. L’élément le plus précieux de la basilique est sans aucun doute l’icône byzantine de la Madonna di San Luca, qui se trouve dans une chapelle dédiée, richement décorée de marbre et de stucs dorés. Cette icône est considérée comme miraculeuse et attire de nombreux pèlerins et visiteurs venus du monde entier.

Le dôme de la Basilique di San Luca, œuvre de l’architecte Carlo Francesco Dotti, est une prouesse architecturale qui domine majestueusement le paysage de Bologne. La coupole octogonale, surmontée d’une lanterne, est recouverte de tuiles en terre cuite et offre un contraste saisissant avec les murs en brique rouge de la basilique. Le dôme est visible de loin et constitue un repère emblématique pour les habitants de Bologne et les visiteurs.

L’un des atouts majeurs de la Basilique di San Luca est la vue panoramique à 180 degrés qu’elle offre sur la ville de Bologne et ses environs. Depuis la terrasse de la basilique, vous pourrez admirer un paysage époustouflant, avec les toits rouges de la ville, les tours médiévales, les collines verdoyantes et, par temps clair, les montagnes de l’Apennin à l’horizon.  Pour accéder à la tour, il faudra vous acquitter d’un droit d’entrée de 5€ ou posséder la Bologna Welcome Card Plus.

Que faire à Bologne en 2 jours ?
Que faire à Bologne en 2 jours ?

8. Dégustation des spécialités de Bologne et de l’Emilie-Romagne

Bologne est souvent surnommée « La Grassa » (la grasse) en raison de sa riche tradition culinaire et de sa cuisine savoureuse. Lors de votre visite de la ville, il est essentiel de goûter à certains des plats emblématiques de la cuisine bolognaise pour apprécier pleinement l’art de vivre local.

Parmi les incontournables, ne manquez pas les tagliatelle al ragù, de délicieuses pâtes fraîches servies avec une sauce à base de viande et de tomate, qui est souvent appelée « sauce bolognaise » dans d’autres pays. La mortadella, un saucisson de porc aromatisé aux épices, est un autre classique de la cuisine bolognaise, parfait pour un en-cas ou à l’Aperitivo avec un verre de vin local ou un Apérol Spritz.

La Cotoletta alla bolognese est une escalope de veau panée et gratinée avec du jambon et du fromage, tandis que les tortellini, ces petites pâtes farcies, sont traditionnellement servis dans un bouillon de viande. Pour le dessert, goûtez à la Zuppa inglese, un gâteau aux biscuits imbibés de liqueur et garni de crème pâtissière, et bien sûr, au célèbre gelato italien.

Pour déguster ces délices dans un cadre authentique, nous vous recommandons de visiter quelques-uns des restaurants et osterias suivants :

  • Sfoglia Rina : un charmant restaurant spécialisé dans les pâtes fraîches faites maison, avec un large choix de plats traditionnels et une atmosphère conviviale.
  • Trattoria Da Me : cette trattoria familiale propose un menu simple, mais savoureux de plats bolognais, avec une attention particulière portée aux ingrédients de saison et de qualité.
  • Da Cesari : un établissement historique situé dans le centre de Bologne, qui sert des plats traditionnels dans un cadre élégant et raffiné.
  • Ahimè : ce restaurant a reçu une étoile verte Michelin et un BIB gourmand pour sa cuisine innovante et respectueuse de l’environnement, qui revisite les classiques bolognais avec une touche moderne.

En explorant les saveurs de la cuisine bolognaise, vous découvrirez un aspect essentiel de la culture et du patrimoine de la ville, et vivrez une expérience gustative inoubliable

Que faire à Bologne en 2 jours ?

9. Musée d’Art Moderne de Bologne (MAMbo)

Le MAMbo (Musée d’Art Moderne de Bologne) est une escale incontournable pour les amateurs d’art contemporain. Inauguré en 2007 dans un ancien four à pain, le MAMbo déploie sa collection sur 9 500 m2 d’espaces dédiés à l’art contemporain, offrant un aperçu fascinant de l’évolution de l’art italien depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui.

Le MAMbo, bien plus qu’un simple musée, est une véritable plateforme d’expérimentation culturelle, avec des collections permanentes et des expositions temporaires mettant en lumière des artistes italiens et internationaux de renom. Les œuvres de Marina Abramović et Ulay, qui ont marqué l’histoire du musée avec leur performance « Imponderabilia » en 1977, côtoient des pièces signées par des artistes contemporains tels que Francesco Vezzoli, dont l’œuvre « Homage to the Hollywood Squares (featuring Bridget Riley) » est un véritable chef-d’œuvre.

Le MAMbo héberge également le Musée Morandi, dédié à l’un des plus grands artistes italiens du XXe siècle, Giorgio Morandi. Les visiteurs peuvent y admirer plus de 254 œuvres de l’artiste, y compris ses célèbres natures mortes et ses représentations de fleurs, réalisées avec une précision et une rigueur géométrique impressionnantes.

Bon plan : La carte Bologna Welcome Card offre un accès gratuit au musée. Sinon, 6€ pour le tarif adulte.

Le MAMbo est ouvert du mardi au vendredi de 14h00 à 19h00. Samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 19h. 

Que faire à Bologne en 2 jours ?

10. De nombreux musées en fonction de vos envies…

Vous trouverez à Bologne de nombreux musées. Leur taille modeste facilite la visite sans la rendre accablante. Ainsi, quelles que soient vos affinités – art, histoire, technologie ou même motocyclisme – Bologne a quelque chose à offrir à tout le monde.

  • La Pinacothèque Nationale est incontestablement l’un des joyaux de la ville. En tant que plus grand musée d’art de Bologne, il abrite une collection précieuse qui couvre une période allant du XIIIe au XVIIIe siècle.
  • Si vous êtes plus attiré par la science et la nature, ne manquez pas le Palazzo Poggi Museum. Ce musée d’histoire naturelle présente les collections de l’ancien Institut des Sciences datant du XIXe siècle. C’est une excellente occasion de comprendre la science de l’époque dans un cadre historique.
  • Le Musée Archéologique est un autre incontournable. Il abrite une variété de collections historiques couvrant une période allant de la préhistoire à la Renaissance. C’est un voyage à travers le temps qui ne manquera pas d’émerveiller les amateurs d’histoire.
  • Si vous êtes un passionné de motos, ne manquez pas le Museo Ducati. Ce musée présente une impressionnante collection de motos de la célèbre marque italienne.

Enfin, le Cimetière Monumental de la Chartreuse de Bologne, bien qu’inhabituel dans une liste de musées, mérite une visite. Ce cimetière est considéré comme l’un des plus beaux au monde, avec ses nombreuses sculptures et monuments.

Visiter Bologne en 2 jours : guide pratique

Balade en vespa dans Bologne

Où se trouve Bologne ?

Bologne est une ville historique de 400.000 habitants (dont 100.000 étudiants) située dans le nord de l’Italie. Elle est la capitale de la région d’Émilie-Romagne et se trouve entre les rivières Reno et Savena. Bologne est idéalement située, étant presque exactement entre Florence, qui est au sud, et Milan, qui est au nord. La ville est également à environ une heure de route de la côte adriatique à l’est.

Célèbre pour son architecture médiévale bien préservée, ses tours inclinées et ses kilomètres de portiques, Bologne est également connue pour son université, l’Università di Bologna, qui est la plus ancienne université du monde occidental en activité continue.

Comment se rendre à Bologne ?

Bologne est bien desservie par divers moyens de transport, ce qui la rend facilement accessible que vous veniez de l’étranger ou d’une autre ville italienne.

En avion : L’aéroport de Bologne Guglielmo Marconi (BLQ) est situé à environ 6 km au nord-ouest du centre-ville. Il propose des vols vers de nombreuses destinations internationales et européennes, ainsi que vers d’autres villes italiennes.

Depuis la Belgique, RyanAir propose des vols vers Bologne depuis l’aéroport de Brussels South-Charleroi.

Depuis la France, vous trouverez de nombreux vols directs depuis Paris, Toulouse, Lyon avec les compagnies AirFrance, Easyjet, RyanAir, Vueling.

En train : Bologne est un important nœud ferroviaire en Italie, avec des trains fréquents en provenance et à destination de nombreuses villes italiennes, dont Rome, Florence, Milan et Venise. La gare centrale de Bologne est située en plein cœur de la ville, ce qui rend les déplacements faciles une fois sur place.

En voiture : Bologne est également bien desservie par le réseau autoroutier italien, avec l’autoroute A1 (E35) qui la relie à Milan et Rome, et l’autoroute A14 qui la relie à la côte adriatique.

Comment se rendre de l’aéroport de Bologne au centre-ville?

Il existe plusieurs options pour se rendre du Bologne Guglielmo Marconi Airport (BLQ) au centre-ville :

Marconi Express : Ce système de monorail est un moyen rapide et efficace de voyager entre l’aéroport et la gare centrale de Bologne. Le trajet dure environ 7 minutes, ce qui en fait un moyen de transport très pratique si vous voyagez avec des bagages ou si vous souhaitez simplement éviter le trafic routier.

Le Marconi Express fonctionne tous les jours de la semaine, de 5h30 à minuit, avec des départs toutes les 7,5 minutes pendant les heures de pointe. C’est une excellente option pour ceux qui arrivent à Bologne par avion et qui souhaitent se rendre rapidement et facilement au centre-ville. Le coût est relativement élevé à 11€ par personne.

Taxi : Des taxis sont disponibles à l’aéroport 24h/24. Le trajet jusqu’au centre-ville dure environ 15 minutes, selon le trafic. C’est une option intéressante si vous voyagez à 3 ou 4.

Transfert privé : Vous pouvez également réserver un transfert privé pour vous emmener directement à votre hébergement. C’est une option pratique, bien que généralement plus coûteuse. Elle peut être intéressante pour un groupe de 5 ou plus.

Comment se déplacer à Bologne ?

Bologne est une ville qui se prête à la marche, avec son centre historique compact et ses portiques emblématiques qui offrent un abri quel que soit le temps. Cependant, si vous prévoyez de visiter des sites plus éloignés ou si vous voulez simplement vous reposer un peu, la ville dispose d’un excellent réseau de transports en commun.

L’un des meilleurs moyens d’utiliser ces transports en commun est la Bologna Welcome Card. Cette carte, disponible à l’achat en ligne ou dans les points d’information touristique locaux, offre une multitude d’avantages, y compris l’accès gratuit aux transports en commun de la ville.

La carte permet aux visiteurs de voyager gratuitement sur le réseau de bus de Bologne, qui est géré par TPER, l’entreprise de transport public de la région. Avec des bus qui desservent toute la ville et ses environs, c’est un excellent moyen de se déplacer et de voir les sites sans avoir à se soucier des tickets de bus.

Combien de temps pour visiter Bologne ?

Pour vraiment apprécier Bologne et la découvrir pleinement, on vous recommande d’y consacrer au moins deux jours pleins.

Le premier jour, vous pouvez vous concentrer sur le centre historique. Commencez par la Piazza Maggiore, le cœur de la ville, entourée de bâtiments importants tels que la Basilique San Petronio et le Palazzo d’Accursio. Non loin de là, vous pouvez grimper la Torre degli Asinelli pour une vue imprenable sur la ville. Ensuite, perdez-vous dans le quartier médiéval avec ses charmantes ruelles et ses marchés.

Le deuxième jour, approfondissez la riche histoire de Bologne. Visitez le Museo Civico Archeologico pour un aperçu de l’histoire ancienne de la région, ou le Museo della Storia di Bologna pour une perspective plus récente. Ne manquez pas le quartier universitaire, qui abrite la plus ancienne université du monde occidental. Prenez aussi le temps de vous rendre à la Basilique San Luca en empruntant les 666 arches qui la relie depuis le centre-ville.

Cependant, si vous avez plus de temps, Bologne a beaucoup plus à offrir. Vous pourriez passer une journée supplémentaire à explorer les nombreuses galeries d’art de la ville, ou à vous détendre dans l’un des nombreux parcs et jardins. De plus, si vous êtes un gastronome, la ville est réputée pour sa cuisine, donc prendre le temps de découvrir les nombreuses bonnes adresses de la ville est un must dont on ne se lasse pas.

La Bologna Welcome Card, un bon plan ?

La Bologna Welcome Card Easy ou la Bologna Welcome Card + est un bon plan pour autant que vous profitiez pleinement de ces nombreux avantages.

Avec deux versions différentes, la carte s’adapte à tous les types de visiteurs.

  • La Bologna Welcome Card EASY, à 25€, offre des économies pouvant aller jusqu’à 53€. Elle permet l’accès à une multitude d’attractions et de services, notamment des musées, une visite guidée de la ville, l’accès à la Tour Asinelli et le Palazzo Re Enzo..

La Bologna Welcome Card PLUS, quant à elle, coûte 40€, mais permet une économie allant jusqu’à 78€. Outre les avantages de la version EASY, la carte PLUS comprend l’accès aux services du City Red Bus (bus à arrêts multiples hop-on – hop-off) et du train San Luca Express, ainsi que la possibilité de visiter la coupole de la basilique San Luca et de jouir d’une vue incroyable sur la région.

En plus de ces avantages, les deux cartes offrent des réductions de 10% sur les produits Bologna Welcome.

Utiliser la carte est simple. Il suffit de vérifier les horaires des attractions et des services, de réserver votre visite si nécessaire, et de présenter votre Bologna Welcome Card au personnel responsable à l’entrée.

La durée de validité des deux versions de la carte est de 15 jours à compter de la date d’activation. Cela permet aux visiteurs d’explorer la ville à leur propre rythme, sans se sentir pressés.

Comment rejoindre Bologne depuis Vérone ?

En train :

Le moyen le plus simple de se rendre de Vérone à Bologne est en train. Trenitalia, la compagnie de chemin de fer nationale italienne, offre des services réguliers entre les deux villes. Le voyage dure environ une heure et demie (en train classique) moins d’une heure en TGV. Les billets coûtent généralement entre 10 et 30 euros, selon le type de train.

En bus :

Flixbus propose également des services de bus entre Vérone et Bologne. Le voyage en bus peut prendre jusqu’à deux heures et demie, mais les billets sont généralement moins chers que le train, à partir de 5 euros.

Comment rejoindre Bologne depuis Milan ?

En train :

Le train est également le moyen le plus pratique de se rendre de Milan à Bologne. Les trains à grande vitesse, comme ceux de Trenitalia ou Italo, effectuent le trajet en un peu plus d’une heure. Les prix des billets varient généralement entre 15 et 50 euros.

En bus :

Flixbus offre aussi des services de bus entre Milan et Bologne. Le voyage peut prendre entre deux et trois heures, selon le trafic. Les prix des billets démarrent à partir de 10 euros.

En voiture de location :

Si vous préférez la liberté de la route, vous pouvez louer une voiture à Milan et conduire jusqu’à Bologne. Le trajet dure environ deux heures via l’autoroute A1, mais cela peut varier en fonction du trafic. N’oubliez pas que la plupart des centres-villes italiens, y compris Bologne, ont des zones à circulation limitée (ZTL) où la circulation non autorisée est passible d’amendes.

  • La ZTL de Bologne

Les ZTL ou « Zone a Traffico Limitato » sont des zones à circulation limitée qui existent dans de nombreuses villes italiennes. Elles ont été mises en place pour réduire la congestion, la pollution et pour préserver les centres historiques des villes. Bologne ne fait pas exception à la règle.

Dans ces zones, l’accès et la circulation sont interdits ou limités à certains véhicules à certaines heures de la journée. Par exemple, seuls les résidents, les véhicules de livraison et les services d’urgence peuvent généralement entrer dans une ZTL pendant les heures de restriction. Les heures de restriction varient d’une ville à l’autre, mais sont généralement en vigueur pendant la journée et parfois la nuit dans certaines zones très fréquentées.

Les ZTL sont surveillées par des caméras qui enregistrent la plaque d’immatriculation de tous les véhicules entrant dans la zone. Si vous entrez dans une ZTL sans autorisation, vous recevrez une amende par la poste.

Si vous conduisez une voiture de location, il est important de vous renseigner sur les ZTL de la ville que vous prévoyez de visiter. De nombreuses entreprises de location de voitures transmettront l’amende à votre adresse, en plus de frais administratifs.

Il existe toutefois des exceptions pour certains véhicules, comme ceux affichant une vignette pour personnes handicapées. De plus, certaines villes offrent la possibilité d’acheter un laissez-passer temporaire pour les touristes qui séjournent dans un hôtel situé dans une ZTL. Il est donc toujours bon de vérifier ces informations à l’avance.

Où boire un café à Bologne ?

Caffe Zanarini

Le Caffè Zanarini est une institution historique, ouverte depuis les années 1970. Cette adresse est bien connue pour son ambiance conviviale et son service excellent.

C’est le lieu idéal pour commencer votre journée à Bologne. Ici, vous pouvez vous asseoir en terrasse pour apprécier l’animation de la ville tout en dégustant un cappuccino parfaitement préparé, accompagné d’une pâtisserie fraîchement cuite sur place. Leurs pâtisseries sont, en effet, renommées dans toute la ville, des croissants délicieusement feuilletés aux gâteaux traditionnels italiens.

En plus de son café matinal, Caffè Zanarini est également un lieu de rendez-vous populaire pour l’aperitivo en fin de journée. La grande variété de boissons et d’amuse-bouches disponibles en fait l’endroit idéal pour se détendre après une journée de visites touristiques.

Où manger une bonne glace italienne à Bologne ?

Gelateria Gianni

Pour les amateurs de gelato, la ville de Bologne offre une multitude d’options délicieuses. Cependant, un endroit se démarque particulièrement : la Gelateria Gianni.

Depuis son ouverture dans les années 1980, Gelateria Gianni est devenue une véritable institution à Bologne. Située dans le centre-ville, non loin de la Piazza Maggiore, cette boutique de glaces est réputée pour ses saveurs originales et ses ingrédients de qualité supérieure.

Vous pouvez choisir parmi une grande variété de saveurs, des classiques comme le chocolat et la vanille aux saveurs plus aventureuses comme le gorgonzola au miel ou le citron au basilic.

Que faire à Bologne en 2 jours ?

Que faire autour de Bologne ?

Modène (Modena)

Si vous disposez d’un peu plus de temps lors de votre city trip à Bologne, une excursion dans la ville voisine de Modène est fortement recommandée. Située à seulement 30 minutes en train au nord de Bologne, Modène est une ville riche en histoire, en culture et en cuisine.

En tant qu’ancienne capitale du duché d’Este et actuel chef-lieu de la province éponyme, Modène est un mélange fascinant de patrimoine artistique et d’histoire moderne. Son université, fondée en 1175, est la seconde plus ancienne d’Italie. Modène est aussi réputée pour être un haut lieu de l’industrie automobile italienne, ayant vu naître de grands constructeurs tels que Ferrari, Lamborghini et Maserati.

Vous pouvez par exemple visiter le musée Enzo Ferrari, qui retrace l’épopée de la célèbre marque au cheval cabré et la vie de son fondateur.

Ne manquez pas la cathédrale de Modène, un magnifique édifice de style roman classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997.

Poursuivez votre visite par la Piazza Grande, le cœur battant de la ville, et le palais des musées, qui rassemble plusieurs institutions culturelles.

Enfin, impossible de ne pas déguster le vinaigre balsamique de Modène, une spécialité locale qui fait l’objet d’une appellation d’origine protégée. Pour cela, rendez-vous au musée Giusti du vinaigre balsamique.

Ravenne (Ravenna)

Si vous avez une journée supplémentaire à consacrer à votre escapade à Bologne, pensez à vous aventurer un peu plus loin et à découvrir la ville de Ravenne, un véritable joyau situé à un peu plus d’une heure de train. Réputée pour ses magnifiques mosaïques byzantines, Ravenne est également une ville vibrant au rythme d’événements culturels et d’activités familiales attrayantes.

Dès votre arrivée, commencez par flâner sur la Piazza del Popolo, le cœur de la ville. Datant du XIIIe siècle, cette place charmante regorge d’architecture vénitienne impressionnante, dont le Palazzo Comunale et le Palazzo dei Rasponi del Sale. Après avoir pris le temps d’admirer ces splendeurs, pourquoi ne pas vous offrir une pause-café dans l’un des nombreux cafés à terrasse qui bordent la place ?

Ne manquez pas ensuite de visiter le Mausolée de Galla Placidia, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’intérieur de ce monument du Ve siècle est orné de mosaïques époustouflantes représentant, entre autres, le Christ en tant que Bon Pasteur. Pour encore plus de mosaïques, rendez-vous à la basilique Saint-Vital, située à proximité.

Ravenne est également une ville de musées. Le Musée d’Art de la ville de Ravenne, situé au cœur de la ville, vous permettra d’apprécier des œuvres d’art allant du XIVe au XIXe siècle, ainsi que des expositions temporaires variées. Vous pourrez également y découvrir des œuvres de Gustav Klimt, d’inspiration byzantine.

Si vous voyagez en famille, faites une halte à Mirabilandia, le plus grand parc de loisirs d’Italie. Avec ses montagnes russes parmi les plus longues d’Europe et son parc aquatique, vous êtes assuré de passer un moment inoubliable.

Enfin, n’oubliez pas de parcourir les différents marchés en plein air de Ravenne pour dénicher des produits frais ou des antiquités. Le marché traditionnel de Ravenne se tient le long de la Via Sighinolfi, tandis que le marché de la Piazza della Resistenza propose des produits frais tous les lundis et jeudis après-midi.

Vérone (Verona)

Située à moins d’une heure de train, la ville de Vérone est un autre joyau à explorer dans le nord de l’Italie

C’est d’ailleurs ce que nous avons fait, lors de ce long week-end de mai. Deux nuits à Bologne avant d’enchaîner par deux nuits à Vérone.

Vérone, ville d’art, d’histoire et de romance, est surtout connue pour être le cadre de la tragédie de Shakespeare, « Roméo et Juliette ». Cette charmante cité sur l’Adige offre bien plus que cela, avec des sites remarquables datant de la Rome antique, des palais romans somptueux et de magnifiques églises abritant des fresques du début de la Renaissance.

Commencez votre journée en flânant sur la Piazza Bra, le cœur de Vérone, où vous pourrez admirer la statue du roi Vittorio Emanuele II et les magnifiques bâtiments historiques qui l’entourent. À deux pas de là, se trouvent les impressionnantes Arènes de Vérone, l’un des plus grands amphithéâtres de l’Empire romain.

Profitez ensuite de la Via Mazzini, l’artère commerçante de la ville, où vous trouverez une variété de boutiques, allant des grandes marques de mode à des magasins spécialisés plus uniques. Cette rue mène directement à la Maison de Juliette et son incontournable balcon, où vous pourrez vous imprégner de l’ambiance romantique du lieu et peut-être même laisser une lettre à Juliette, comme le font de nombreux visiteurs.

Ne manquez pas non plus la Piazza delle Erbe, où se tient un marché plein air animé, idéal pour dénicher des souvenirs. À deux pas de là, la Torre dei Lamberti offre une vue panoramique imprenable sur la ville.

Le Théâtre romain, un autre incontournable, est un site antique bien conservé qui offre également un panorama unique sur Vérone. Situé au sommet d’une colline sur la rive est de l’Adige, il accueille régulièrement des concerts en été.

Après une journée bien remplie, détendez-vous au bord de l’Adige, peut-être au Terrazza Bar al Ponte, un charmant bar offrant une vue magnifique sur le Ponte Pietra. C’est l’endroit idéal pour se détendre avec un cocktail tout en admirant le coucher du soleil sur la ville.

Retrouvez encore d’autres idées dans notre article dédié à Vérone.

Milan, la capitale de la Mode

Après avoir exploré les environs de Bologne, pourquoi ne pas se diriger vers le nord jusqu’à Milan, la capitale de la mode? Cette ville dynamique et cosmopolite a beaucoup à offrir.

Commencez par le Duomo, la magnifique cathédrale gothique qui se dresse au cœur de la ville. De là, vous pouvez visiter la Galerie Vittorio Emanuele II, un magnifique centre commercial du XIXe siècle avec des boutiques de luxe. Ce dernier mène à la piazza della Scala, où l’on trouve le temple de l’Opéra.

Ensuite, ne manquez pas le quartier de la mode, Quadrilatero d’Oro, où vous trouverez les boutiques des grands designers italiens comme Prada, Versace et Armani. Pour une expérience de shopping plus abordable, mais toujours chic, dirigez-vous vers le quartier de Brera.

Pour une pause culturelle, visitez le Château des Sforza et le parc Sempione juste derrière, ou faites la queue pour voir La Cène de Léonard de Vinci à l’église Santa Maria delle Grazie.

En soirée, le quartier de Navigli est l’endroit idéal pour une promenade le long des canaux, suivi d’un apéritif, une tradition milanaise où votre verre de vin est accompagné d’un buffet de délicieuses spécialités italiennes.

Vous pouvez consulter notre article détaillé sur « Que faire à Milan en 3 jours«  pour des conseils et des suggestions d’itinéraires.

Excursion à Vérone et Bologne
Que faire à Bologne en 2 jours ?
Que faire à Bologne en 2 jours ?

Où dormir à Bologne ?

Séjourner à Bologne est relativement cher. Difficile de trouver un logement en centre-ville à moins de 150 euros la nuit. Pour visiter Bologne en 2 jours, plusieurs options d’hébergement sont disponibles en fonction de vos préférences et de votre budget. Voici quatre options qui pourraient vous intéresser :

Mysuiteshome Apartments (Notre coup de cœur)

Situés à Via Guido Guinizelli, à seulement 15 minutes du centre de Bologne, les Mysuiteshome Apartments sont une option fantastique pour ceux qui cherchent un logement confortable et bien équipé. Ces appartements offrent une cuisine complète, une bonne isolation phonique, le tout dans un quartier calme et résidentiel. 

De plus, ces 3 maisons de maitre disposent d’un beau jardin, d’un parking et d’un service de navette disponible moyennant des frais supplémentaires. L’appartement est bien agencé, spacieux, joliment décoré et très propre.

La localisation est plus que correcte. Il est facile de se rendre à pied en centre-ville.

Avec une note de 9.2 sur 10 et des commentaires élogieux des clients, il n’est pas surprenant que les Mysuiteshome Apartments soient notre choix numéro un.

Je regarde les disponibilités pour visiter Bologne en 2 jours

Que faire à Bologne en 2 jours ?
Que faire à Bologne en 2 jours ?

Hôtel bon marché : The Social Hub Bologna

Situé dans le quartier des affaires du quartier de la Foire de Bologne, le The Social Hub Bologne offre une expérience d’hébergement unique, combinant le luxe d’un hôtel 4 étoiles avec l’ambiance conviviale d’une auberge. Il est à la fois proche de l’aéroport et à quelques minutes de marche de sites culturels emblématiques tels que la Piazza Maggiore et les Tours de Bologne.

Le Social Hub Bologne propose 361 chambres climatisées, toutes équipées d’une connexion Wi-Fi gratuite et d’un coffre-fort pour les objets de valeur. Chaque chambre est conçue pour offrir un confort maximal, avec une salle de bains équipée d’une baignoire ou d’une douche et d’un bidet.

L’hôtel propose un petit-déjeuner continental chaque matin, et pour ceux qui préfèrent cuisiner, une kitchenette équipée est à votre disposition. L’hôtel dispose également d’un bar et d’un restaurant sur place, ainsi que d’un café pour vos moments de détente.

Mais le point fort de l’hôtel est sans doute sa piscine extérieure ouverte en saison, complétée par un bar en bord de piscine. Des chaises longues et des parasols sont disponibles pour ceux qui souhaitent se prélasser au soleil.

En outre, l’hôtel offre une série de services supplémentaires, tels que la location de vélos, un service de navette aéroport et un parking en libre-service. Un jardin, une terrasse et une bibliothèque sont également disponibles.

Le rapport qualité/prix est excellent pour cette adresse moderne et branchée.

Je réserve ma chambre pour visiter Bologne en 2 jours

Que faire à Bologne en 2 jours ?

© Booking

Hôtel de charme à l’excellent rapport qualité/prix : Hôtel Porta San Mamolo

L’Hôtel Porta San Mamolo est une autre excellente option pour séjourner à Bologne. Il offre une charmante combinaison de confort moderne et de caractère traditionnel, tout en étant situé dans un quartier calme et pittoresque, à seulement dix minutes à pied du centre historique de la ville.

Bien que légèrement en retrait du centre-ville, l’hôtel est toujours idéalement situé pour explorer Bologne. De plus, son emplacement légèrement excentré garantit une tranquillité appréciable après une journée passée à découvrir la ville.

L’Hôtel Porta San Mamolo a réussi à préserver le charme de la vieille ville de Bologne avec ses voûtes en brique, ses poutres en bois et son mobilier traditionnel. Les chambres sont confortables et bien équipées, chaque chambre ayant sa propre personnalité.

L’un des points forts de l’hôtel est son magnifique jardin, un véritable havre de paix où vous pourrez vous détendre avec un livre ou déguster un cocktail après une journée de visites.

Je réserve ma chambre maintenant pour visiter Bologne en 2 jours

Que faire à Bologne en 2 jours ?

© Booking

Hôtel de luxe : Grand Hotel Majestic « Già Baglioni »

C’est le plus ancien et le plus prestigieux hôtel de luxe de Bologne, idéalement situé au cœur de la ville, dans un magnifique bâtiment du XVIIIe siècle à proximité des deux tours emblématiques de Bologne et à quelques pas de la Piazza Maggiore et du célèbre marché de Quadrilatero.

L’hôtel est chargé d’histoire. Il est situé dans un bâtiment du XVIIIe siècle avec des plafonds à fresques, des colonnes de marbre et des lustres en cristal, ce qui en fait un véritable musée vivant. Les chambres et suites sont luxueusement aménagées, alliant un style classique avec des commodités modernes.

Ce palace 5 étoiles abrite le restaurant I Carracci, qui est considéré comme l’un des meilleurs de Bologne. Il offre une cuisine italienne raffinée dans un cadre somptueux avec un plafond à fresques.

Pour ceux qui cherchent à se détendre après une journée de visites, l’hôtel propose un spa de luxe.

Je veux profiter du luxe de cet hôtel

Que faire à Bologne en 2 jours ?

© Booking

Notre Avis sur Bologne

Bologne, l’âme historique et gastronomique de l’Italie, est une ville qui vous séduira dès vos premiers pas dans ses rues pavées. D’un charme pittoresque indéniable, Bologne est une destination qui saura éveiller tous vos sens.

Le charme de Bologne réside dans son histoire, vivante et présente à chaque coin de rue. Les tours inclinées, les portiques majestueux, les palais anciens, et les églises baroques sont comme les pages d’un livre d’histoire à ciel ouvert. La ville abrite la plus ancienne université du monde occidental, donnant à Bologne une atmosphère intellectuelle et effervescente.

Mais Bologne n’est pas seulement une ville d’histoire et de culture, c’est aussi une véritable capitale gastronomique. Vos papilles seront en ébullition, que ce soit en dégustant une portion de tagliatelle al ragù dans une trattoria locale, en savourant un morceau de Parmigiano Reggiano dans l’un des nombreux marchés de la ville, ou en vous délectant d’un gelato artisanal.

Bologne est aussi une ville à taille humaine, facile à explorer à pied ou en vélo. Il est facile de se perdre dans les ruelles étroites, de découvrir des coins cachés, de s’émerveiller devant la beauté d’un clocher ou la finesse d’un bas-relief sur une façade.

Nous avons clairement été sous le charme, car elle a ce petit quelque chose d’indéfinissable qui la rend irrésistible.

Si vous n’avez jamais visité Bologne, préparez-vous à tomber amoureux. Si vous l’avez déjà visitée, alors vous savez déjà ce que signifie avoir le cœur qui bat pour cette ville étonnante. Dans tous les cas, Bologne vous attend, prête à vous émerveiller, à vous surprendre et à vous faire sentir chez vous.

Alors, n’hésitez plus et embarquez pour un voyage de deux jours à Bologne. Vous découvrirez une ville riche, vibrante et accueillante, qui a tant à offrir à ceux qui sont prêts à s’ouvrir à ses charmes.

En savoir plus sur les autres villes italiennes présentes sur le blog :