À Marrakech, les habitants et les visiteurs bénéficient de nombreux jardins bien confortables et bien entretenus. En effet, en neuf siècles d’histoire, Marrakech a développé un patrimoine vert impressionnant. Fondée au XIe siècle, la ville représente aujourd’hui le type de la cité-jardin. Si votre séjour ne vous permet pas de visiter tous les jardins, nous vous conseillons de visiter au moins un jardin à Marrakech. Voici quelques infos afin que vous puissiez déterminer quel jardin visiter.

Jardin à Marrakech : quelle visite effectuer en priorité ?

Nous laissons la réponse à cette question ouverte car cela dépendra de vos goûts et du temps que je vous souhaitez y consacrer. Si nous devions établir un top 3, il serait le suivant :

  • Jardin secret
  • Jardin Majorelle
  • Jardins du palais El Badi

Vous trouvez plus bas des liens sponsorisés sélectionnés chez des partenaires fiables. Cela ne vous coutera pas plus cher en passant par ce blog. Au contraire, ces liens mènent à des offres permettant d’effectuer des économies mais surtout de gagner du temps lors de vos réservations. 

Le jardin biologique d’Ourika

Le jardin biologique d’Ourika est le premier jardin bio-aromatique du Maroc. Situé à 30 km de Marrakech, dans la vallée de l’Ourika, ce jardin, aussi appelé jardin Nectarome, est réputé pour les atouts thérapeutiques, cosmétiques et culinaires de ses plantes, ce qui suscite plusieurs animations et ateliers pour sensibiliser et éduquer les visiteurs, quant à l’importance de protéger l’environnement et la planète. Aussi, parmi les activités proposées par le jardin, il y a la dégustation de cuisine marocaine typique et des activités de détente à base de plantes médicinales.

L’on vous proposera également au choix une variété de tisanes, telles que celles qui vous favorisent le sommeil ou qui règlent vos problèmes de digestion. Vous pouvez, après le thé, vous balader dans les jardins parfumés de romarin, de lavande et de verveine avec en toile de fond les montagnes de l’Atlas. Pour les produits cosmétiques, tels que des gels douche, des savons et des lotions, des herbes telles que la sauge, le thym, la marjolaine et la citronnelle sont raffinées sur place.

Jardins de l’Agdal

Datés du XIIe siècle, l’on reconnaît l’ancienneté des jardins de l’Agdal, qui représentent le poumon vert de Marrakech. Ces jardins sont de vastes vergers d’orangers, d’abricotiers et d’oliviers, avec un système d’irrigation ingénieux installé près du bassin d’Es Sala pour les arroser. Les week-ends, beaucoup de Marocains se rendent dans ces jardins, qui constituent une oasis de calme ombragée, l’idéal pour se détendre.

Ainsi, baladez-vous le long des petits sentiers, imprégnez-vous de la variété des senteurs et vous serez sans doute émerveillés par la vue sur les montagnes de l’Atlas en toile de fond.

Le jardin secret

Le jardin secret de la médina de Marrakech remonte à plus de 400 ans sous la dynastie saadienne. Reconstruits au milieu du XIXe siècle, les jardins ont abrité de grands hommes politiques marocains et marrakchis.

Vous le savez peut-être, à Marrakech, les jardins les plus beaux se situent près des bâtiments historiques les plus symboliques. La dernière démolition de l’un de ces bâtiments date des années 1930. Après, en 2008, lorsqu’est née l’idée d’un jardin, l’on a reconsidéré l’importance de ces bâtiments anciens.

Il faut en outre noter que l’architecture de ce jardin s’inspire du XVIIIe siècle et se compose de deux parties : un jardin islamique et un jardin exotique.

jardin secret marrakech

Le jardin Menara

Le Jardin de la Menara est le plus populaire de Marrakech. Situé dans le quartier de l’Hivernage, il regorge une multitude de plantes, comme par exemple des oliviers de plusieurs sortes, que vous pourrez découvrir. Ouvert sept jours sur sept, il s’articule autour d’un immense bassin créé au XIIe siècle servant à irriguer les oliveraies environnantes. Étant une oasis de calme près de la médina où de nombreuses familles aiment se détendre et profiter de la tranquillité, les jardins de la Menara disposent d’un pavillon saadien, que vous pourrez visiter.

Nous vous conseillons cette visite accompagnée d’une balade en calèche.

Les jardins de la Koutoubia

Les jardins de la Koutoubia sont situés entre la célèbre mosquée de la Koutoubia et de la bibliothèque nationale. Offrant un petit cadre tranquille au milieu de l’agitation de la ville de Marrakech, ces jardins sont fleuris avec une incroyable variété de fleurs, dont des roses et des orangers, bordant l’allée principale de l’espace. On les apprécie particulièrement pour la vue sur les couchers de soleil spectaculaires qu’ils accueillent en fin de journée. Aussi, après avoir fait le tour des principaux sites touristiques de la ville, les jardins de la Koutoubia sont un bon endroit pour faire une pause sur un banc.

La koutoubia de Marrakech
Quel jardin visiter à Marrakech ?

A propos de nous

Quel jardin visiter à Marrakech ? Emeraudetrip, c’est l’histoire d’un couple de blogueurs belge : Ludivine et Damien. Ludivine, graphiste freelance & Damien, commercial dans le milieu médical, la petite quarantaine tous les 2. Voyageurs réguliers, nous sommes proches géographiquement de l’aéroport de Bruxelles Sud Charleroi. Nous axons nos choix de destinations vers des sites liés de près ou de loin à la culture en Belgique et à l’étranger : lieux riches en histoire, sites UNESCO ou expositions plus contemporaines.

Quel jardin visiter à Marrakech ?

Quel jardin visiter à Marrakech ?

Quel jardin visiter à Marrakech ?

Le jardin du cyberparc (Arsat Moulay Abdessalam) 

Le jardin cyberparc est aussi un jardin public qui associe à la fois des espaces de repos et de détente à des divertissements numériques. Situé non loin de l’incontournable place Jemaa el Fna, c’est un endroit idyllique où les habitants et les touristes se mêlent, se promènent dans les ruelles et la flore éclectique, et s’assoient près des quatre étangs au milieu du jardin.

Aussi connu sous le nom de jardin Arsat Moulay Abdeslam, il était un cadeau de mariage du sultan à son fils, le prince Moulay Abdeslam. Il a participé au développement culturel ouvert aux valeurs de progrès et de paix, jouant un rôle considérable à travers l’histoire.

Les jardins de la Mamounia

De vastes jardins cachés derrière de hauts murs sont le point culminant de La Mamounia, peut-être le plus bel hôtel ancien de Marrakech. Des palmiers, des cactus, des jacarandas et même des oliviers prospèrent dans les environs. Si vous passez un moment à La Mamounia, cela vaut la peine de payer plus pour profiter du paysage qu’offrent ces jardins.

En outre, ceux qui restent à l’extérieur peuvent admirer ces jardins emblématiques tout en sirotant un verre dans un restaurant italien sous un palmier ou dans un café belvédère bordé d’orangers et d’agrumes. En plus, vous avez accès à ces jardins sept jours sur sept, sauf pour les événements privés à l’hôtel, ce qui est d’ailleurs fréquent à Marrakech, surtout en haute saison.

Jardin botanique d’Anima 

À proximité de la ville de Marrakech, le jardin du Paradis de l’artiste de renommée mondiale André Heller inspirera de nouvelles curiosités. En effet, ce jardin de 2 hectares, conçu par André Heller, sert de galerie d’art, accueillant des expositions de peintures, de photographies et d’installations uniques au monde.

Ce jardin est un cocktail d’art et de botanique. Beauté, santé, senteur, couleur et mouvement sont les termes qu’André Heller utilise pour décrire son travail. Réel jardin paradisiaque, propice à la contemplation, à l’évasion et à la détente, le Jardin Anima est parfait pour une balade dans la journée.

Nous vous conseillons cette visite ayant reçu une évaluation de 4,8 étoiles sur 5.

Le Jardin Majorelle

Des bus pleins de touristes arrivent quotidiennement au Jardin Majorelle, qui est une ancienne maison et l’actuel lieu de repos du célèbre couturier français Yves Saint Laurent. Sans doute le jardin le plus célèbre de Marrakech, il appartenait au départ au peintre Jacques Majorelle. Ouvert au public en 1947, il est ensuite délaissé avant que Saint Laurent et Pierre Bergé n’achètent le terrain et ne le ravive. Aujourd’hui, le Jardin Majorelle est une attraction touristique de la ville ocre, où les visiteurs peuvent flâner entre les plantes des cinq continents, écouter le gargouillement des fontaines et admirer les maisons bleues Art déco de Majorelle.

Le jardin, positionné au centre de Marrakech, abrite toutes sortes de plantes. Cactus, bambous, palmiers, pots de fleurs et plantes aquatiques forment la composition parfaite et vous émerveillent à chaque pas.

Aussi, ce lieu vibrant et calme dispose d’une faune très riche, avec de nombreux oiseaux uniques et exotiques, ainsi qu’une grande variété de poissons que l’on peut observer dans les bassins et fontaines, en plus d’une végétation luxuriante.

Les couleurs vibrantes, principalement le bleu et le violet, sont omniprésentes dans les bâtiments du jardin, avec une architecture calme et belle inspirée des palais marocains.

Ainsi, étant l’endroit idéal pour une promenade de rêve au cœur de Marrakech, ce jardin au paysage vibrant et luxuriant est devenu l’un des endroits les plus visités du Maroc.

Nous vous conseillons cette visite ayant reçu une évaluation de 4,6 étoiles sur 5.

jardin majorelle
le Jardin Majorelle de Marakech

Le Jardin des Arts

Le jardin des Arts, un parc aux sculptures très impressionnantes créé récemment au centre de Marrakech, près de la mairie, et né de l’inventivité de l’artiste Mahi Binebine. Ce musée à ciel ouvert permet d’exposer plusieurs dizaines d’œuvres d’art liées au continent africain. 

Créé après la COP22, le lieu se compose d’œuvres spécifiquement dédiées au climat. En effet, le jardin des Arts se compose d’œuvres qui ont une connotation spéciale autour des motifs du climat, du développement durable, du rapport à la nature ou à la matérialité. Ces œuvres d’art participent à l’éducation des plus jeunes sur la culture. Jusqu’à aujourd’hui, plus d’une dizaine d’artistes de la scène marocaine se produisent au Jardin des Arts.

Jardin du Palais Bahia

Le Palais-jardin Bahia est un très bon modèle de palais-jardin traditionnel de Marrakech. Situé dans l’ancienne médina de la ville, à l’extrémité nord du Mellah (quartier juif), le Palais, avec son architecture marocaine, dégage une ambiance andalouse et regorge de splendides mosaïques zéleïques. C’est l’une des attractions incontournables aujourd’hui, lors de la visite des anciens palais de Marrakech.

Par ailleurs, on ne connait pas vraiment la date de construction de ce Palais. Néanmoins, les historiens et les archéologues sont d’accord pour situer la mise en service du bâtiment et son achèvement respectivement en 1859 et 1900. En outre, sa construction s’est faite en deux différentes étapes par Si Moussa et son fils. Cependant, la disposition et la conception sont quelque peu irrégulières et désorganisées, vous noterez ce sentiment d’aventure et de découverte lorsque vous vous baladerez dans les différentes zones du complexe du palais.

D’autre part, les magnifiques travaux de poterie et les boiseries du palais sont constitués de matériaux qui proviennent de tous les pays du Nord de l’Afrique.

Les jardins engloutis du palais El Badi

Il s’agit du vestige d’un ancien palais à proximité de Bahia, ce qui vous donne la possibilité de vous rendre en même temps dans les deux sites tout en visitant le Mellah. L’endroit est un peu délabré, mais sa rénovation et sa restauration sont actuellement en cours. Par ailleurs, El Badi propose un charme particulier si bien que beaucoup le préfèrent à Bahia.

Selon l’histoire, le sultan arabe saadien Ahmad-al-Mansur avait commandé ce palais, qui s’est achevé en 1593. Le complexe a mis 25 ans pour sa construction, en utilisant les matériaux les plus coûteux du moment, tels que l’or et l’onyx. Profitez ainsi de votre balade dans les jardins et les pavillons engloutis, en admirant ce que la plupart considèrent au Maroc comme l’un des modèles les plus beaux de l’architecture saadienne.

Quel jardin visiter à Marrakech ?

Les jardins de la Palmeraie

Ne pensez pas voir un jardin avec une entrée, ce n’est qu’une immense palmeraie à l’extrémité nord de Marrakech. Il y a en effet un peu partout de simples palmiers, mais étonnamment vastes. Longue de huit kilomètres et d’une superficie de 54 kilomètres carrés, la Palmeraie était autrefois classée parmi les palmeraies les plus grandes d’Afrique du Nord.

En outre, plusieurs hôtels et restaurants parsèment l’oasis, dont le Palmeraie Golf Palace, en notant qu’il suffit de suivre le chemin au cœur de la palmeraie pour avoir un aperçu de la région. Aussi dans cette oasis, vous pouvez voir des chameaux et des guides qui attendent à divers endroits le long de la route pour ceux qui veulent monter à dos de chameau.

D’autre part, selon la légende ancienne, les palmeraies ont été créées à partir de graines de palmier dattier jetées dans le sol par des guerriers arabes. Mais en réalité, à l’époque almoravide, c’est plutôt un réseau de canaux d’irrigation souterrains, tels que la Ménara et l’Agdal, qu’on a utilisé pour produire la palmeraie, si bien que vous pouvez voir aujourd’hui les empreintes de l’ancien système d’irrigation qui est maintenant sans eau, en vous promenant.

Quel jardin visiter à Marrakech ?

Nous vous conseillons une balade ayant reçu une évaluation de 4,6 étoiles sur 5.

Jardin botanique du Parc El Harti

Vous pouvez être au cœur de Guéliz et ne pas croire que vous vous situez tout prêt de l’une des places les plus bruyantes de Marrakech, surtout lorsque vous entrez dans le jardin du Harti. Vous y verrez des enfants, des hommes et des femmes se promener librement, tandis que les jardiniers s’occupent des palmiers et des agrumes.

Le jardin possède des palmiers géants, toutes sortes de plantes et arbustes, des bougainvilliers, des kiosques à musique, des jets d’eau, des pergolas, des jeux pour enfants, des terrains de sport, une roseraie, et des pigeonniers, qui étaient des anciennes tours de garde sahariennes, ce qui fait de lui un parc idéal pour les promenades.

Par ailleurs, le long bassin cruciforme et ses fontaines attirent beaucoup les enfants, lorsque la température se réchauffe. Pour flâner, faire de la lecture ou prendre une glace, le jardin El Harti est un endroit calme et paisible qui plaît aux petits comme aux grands.