C’est par un dimanche pluvieux de début février que nous nous sommes rendus à Liège pour découvrir l’expo « Inside Magritte ».

Nous avons ainsi redécouvert l’univers surréaliste de l’artiste belge, René Magritte.

Il ne s’agit pas d’une expo traditionnelle mais d’une expérience immersive. On peut dire que c’est un mélange entre surréalisme et art digital.

Cette expo te propose d’entrer dans les œuvres du peintre belge grâce au mapping vidéo et à la réalité virtuelle.

Expo Magritte à la Boverie. Notre avis sur cette expérience 3D.

Expo Magritte Liège

Une immersion totale dans l’univers du peintre, voilà ce que l’expo Magritte, installée à La Boverie, t’offre jusqu’au 6 mars prochain. Qu’en a-t-on pensé ? Que peut-on y vivre ? On te dit tout sur « Inside Magritte ».  Suivez le guide.

Notre avis sur l’expo Magritte à la Boverie ?

  • Si tu es sensible aux œuvres de cet artiste surréaliste, n’hésite pas et rends-toi à l’expo Magritte à la Boverie. Tu y retrouveras des images animées de pas moins de 160 œuvres de Magritte, projetées sur des murs de 5 mètres de haut et sur le sol, ainsi que 4 originaux.
  • Si tu es curieux de découvrir une expérience immersive grâce à l’apport de nouvelles technologies, comme le mapping vidéo ou la réalité virtuelle, fonce, tu vas adorer !

Cette expo peut se visiter de deux manières, soit en se laissant transporter, au son de la musique et aux rythmes des images dans l’univers poétique de Magritte, soit en téléchargeant les explications qui accompagnent l’expérience via le QR-code renseigné à l’entrée de la salle de projection.

le show mapping vidéo à 360 degrés nous emmène dans l'unviers de Gustacv Klimt à l'expo immersive de Bruxelles

Si l’on doit trouver un point négatif, bien qu’il y ait 4 originaux et une ligne du temps reprenant les grandes périodes de la vie de Magritte, il y a peu d’explications sur les œuvres et la vie de l’artiste. Une présentation plus approfondie aurait apporté un plus à l’expo (même si l’on retrouve cela sur le téléphone avec le QR code).

Néanmoins, nous avons trouvé que la construction des différents tableaux vidéo était réussie. L’ensemble est cohérent et l’on se laisse emporter par la musique et les animations vidéo.

 A l’issue de la visite, si tu souhaites découvrir les toiles originales du maître, rendez-vous au Musée Magritte de Bruxelles.

Inside Magritte : Une expo à faire en famille ?  Une expo accessible aux enfants ?

Oui, l’expo Magritte est accessible à tous. Aux petits comme aux grands. Nous trouvons que le format est adapté aux enfants. Ceux-ci pourront contempler le show mapping immersif à 360° sans s’ennuyer. Le fait d’avoir des projections sur le mur et le sol attire l’œil et les enfants sont scotchés aux écrans et aiment interagir avec les images animées.

L’expérience avec le casque de réalité virtuelle va beaucoup les amuser également.

Une petite fille devant le grand écran projetant les oeuvres de Klimt lors de l'expostion immersive de Bruxelles

Inside Magritte : Le show mapping immersif à 360°

Après avoir lu la petite introduction et avoir contemplés les 4 originaux détenus par le musée, nous pénétrons dans la salle de projection.

Nous nous installons sur deux sièges à proximité des colonnes et nous nous laissons et emporter par la musique et les images animées projetées sur les murs et sur le sol. Le spectacle dure une trentaine de minutes et nous plonge dans les œuvres de René Magritte.

Huit chapitres composent la vidéo et décomposent les différentes périodes artistiques de Magritte.

On en prend plein les yeux. C’est tantôt poétique, tantôt surréaliste, tantôt hypnotisant.

une petite famille installée sur un tapis regarde le show immersif à l'expo Klimt de Bruxelles

La prouesse technique est intéressante tandis que les images et la musique nous font voyager dans son univers vraiment surréaliste.

Couloir doré menant à la salle de projection à l'exposition Klimt de Bruxelles

Inside Magritte : La salle des miroirs

Au centre de l’exposition trône un cube qui est une salle des miroirs. Cette salle est conçue comme un kaléidoscope d’images. Votre image, ainsi que les œuvres de l’artiste seront multipliées à l’infini.

Une jeune femme portant un casque de réalité virtuelle lors de l'exposition Klimt de Bruxelles

Enfile un casque de réalité virtuelle pour prolonger l’immersion dans les œuvres de Magritte.

L’autre activité incontournable lors de la visite de l’expo Inside Magritte est l’immersion dans les toiles majeures de l’artiste grâce à la réalité virtuelle

Enfile donc ton casque VR et plonge dans les œuvres de l’expo Magritte.

Durant un peu plus de 5 minutes, tu découvriras plusieurs œuvres de l’artiste.

La reproduction en 3D du tableau, le Baiser de Gustav Klimt, présenté à l'expo immersive à Bruxelles

Un vrai bonheur qui justifie amplement le petit supplément de 2€.

Tu te surprendras à tourner la tête et ton siège dans tous les sens pour admirer les moindres recoins de la toile animée.

Une jeune femme lit les panneaux explicatifs à l'exposition Klimt de Bruxelles

Qui est René Magritte ?

René Magritte est un peintre belge surréaliste. Il est célèbre dans le monde entier pour ses oeuvres surprenantes mais aussi poétiques.

Né le 21 novembre 1898 à Lessines, à proximité de Charleroi en Belgique. Il se met au dessin très tôt et suit ses premiers cours de dessins au premier étage d’un magasin de bonbons.

À 18 ans, il s’installe à Bruxelles et entame des études à l’Académie des Beaux-Arts.

Très jeune, René Magritte rencontre Georgette. Après s’être perdus de vue durant quelques années, ils se retrouvent et se marient.

Georgette devient son modèle préféré et on la retrouve dans des poses, dans des tenues et des lieux parfois surprenants. Ils seront très complices tout au long de leur vie.

Durant ses années d’études à l’Académie, Magritte rencontre beaucoup d’autres artistes et ensemble, ils s’inspirent des tendances de l’époque que sont le cubisme et le futurisme.

C’est à cette époque qu’il peint ses premières œuvres surréalistes.

Mais le métier de peintre est loin d’être facile et Magritte ne peut vivre de ses peintures.

Il fait donc de nombreuses publicités. Son style simple et efficace est apprécié.

A la fin des années 20, Magritte fait évoluer son style dans un décor aux couleurs sombres. On parle de période noire. Des personnages étranges se retrouvent mis en scène avec des objets familiers. Le résultat est très inattendu.

 

Entrée de la Galerie Horta accueillant l'expo Klimt à Bruxelles

A trente ans, il s’installe avec Georgette à Paris. Cette période parisienne marquera la vie de Magritte avec la rencontre d’artistes célèbres, notamment Dali, avec qui il échangera beaucoup. Son œuvre sera aussi très prolifique, à ce moment, avec plus de 100 œuvres.

Les années 40, marquées par la deuxième grande guerre, amèneront Magritte à opter pour un style « plein soleil ». Une période qui s’inspire des impressionnistes et laisse la place aux couleurs vives et à une ambiance plus joyeuse dans ses toiles, pour oublier « les horreurs de la guerre ».

En 1948, Magritte, déçu de ne pas avoir été invité à exposer à Paris, décide de présenter sa première exposition personnelle. Et Magritte décide de faire « scandale ».

Il s’inspire de caricatures et du travail d’autres artistes et réalise, en quelques semaines à peine, une trentaine de toiles. Le style est volontairement vulgaire et les couleurs criardes.

On appellera cette période de Magritte, « la période Vache » ! Ce sera un fiasco mais qui aura le mérite de ramener Magritte à son style d’antan.

Dans les années 50, son art devient de plus en plus populaire et il connait une consécration sur le marché américain.

A la fin de sa vie, il retrouve son style rempli de poésie et de mystère qui rend ses œuvres si singulières. Magritte connaît un succès grandissant. A cette période, il reprend des sujets déjà exploités et en produit des versions différentes. Il joue sur le cadrage, les détails ou les couleurs.

Il meurt à Bruxelles, en 1967, à l’âge de 68 ans.

Expo Magritte à la Boverie. Notre avis sur cette expérience 3D.

On peut citer les œuvres majeures de Magritte que sont :

  • La Trahison des Images (1928-1929) – Il s’agit du célèbre tableau représentant une pipe et en dessous Magritte a écrit « Ceci n’est pas une pipe »
  • Le fils de l’Homme (1964) – un autoportrait – pardessus et chapeau melon, le visage masqué par une pomme verte en lévitation.
  • Golconde (1953) – il pleut des hommes en pardessus et portants un chapeau melon sur une ville grise aux toits rouges.
  • L’Empire des lumières (1953-1954) – une rue sombre éclairée à la lumière d’un lampadaire alors que le ciel est bleu pastel. Il existe plusieurs versions.
  • Le Faux Mirroir (1928) – l’œil avec l’iris bleu et décorée de nuages
  • L’Oiseau de ciel (1966) – la forme d’un oiseau fait de nuages.
Expo Magritte à la Boverie. Notre avis sur cette expérience 3D.

Nous avons vraiment passé un chouette moment et nous te conseillons de découvrir cette expo différente, mais intéressante sur cet artiste fascinant et dont l’art est encore très actuel.

L’expo laissera certainement un goût de trop peu aux vrais passionnés de René Magritte mais elle offre certainement une belle porte d’entrée à ceux qui ne poussent que rarement les portes d’un musée.

As-tu déjà vécu une expérience immersive ? Comptes-tu t’y rendre ? Qu’en as-tu pensé ? Dis-le-nous en commentaire.

Nous ne pouvons finir cet article sans remercier Jonathan de la société Tempora, de nous avoir permis de visiter l’expo afin de pouvoir vous en parler.

Tu es à Liège et tu souhaites avoir de bonnes adresses ou d’autres idées de visite ? Retrouve tout cela dans notre article consacré à la Cité Ardente.

N’hésitez pas à suivre toutes nos aventures sur Instagram.

 

Infos pratiques :

Comment te rendre à l’exposition Inside Magritte à La Boverie ? 

Bon plan – 

Vous pouvez vous y rendre en train :  Achetez un Discovery Ticket sur le site de la SNCB :  https://www.belgiantrain.be/fr/leisure/discovery-ticket/inside-magritte et voyagez A/R vers Liège-Guillemins avec 50% de réduction. De plus, les enfants de -12 ans peuvent voyager gratuitement.

La gare de Liège-Guillemins se trouve à 700 mètres du musée. Il vous suffit de traverser la Meuse via la passerelle « La Belle Liégeoise » et vous arrivez directement dans le parc de la Boverie.

Autre solution, la voiture évidemment.

Parkings à proximité de la Boverie ?

– le parking de la Médiacité situé à 200m du musée (mais fermé le dimanche)

Bon plan : 1 heure gratuite de parking Médiacité à l’achat d’un billet pour l’exposition. Nous vous conseillons d’emprunter la sortie « Mozart » qui est la plus proche du musée. Faites valider votre ticket de parking Médiacité à l’accueil du musée de la Boverie.

Autre solution, la voiture évidemment.

Parkings à proximité de la Boverie ?

– Parking « Liège-Guillemins P2 » rue de Fragnée 41, 4000 Liège

Lieu : 

La Boverie
Parc de la Boverie – 4020 Liège

L’expo jusqu’au 06.03.2022

Durée de la visite : 1h15.

Horaires :

Lundi : fermé
Mardi : de 10h à 18h
Mercredi : de 10h à 18h
Jeudi : de 10h à 18h
Vendredi : de 10h à 18h
Samedi : de 10h à 18h
Dimanche : de 10h à 18h
Dernier accès 1h avant la fin de l’exposition

Tarifs : 

Adulte : 15 €
Séniors (65+) : 13 €
Enfant (6- 25 ans) : 8 €
Family Tickets – (2 adultes et 2 enfants): 38,00 €
Enfant supplémentaire family tickets : 6,00 €

L’expérience VR n’est pas incluse dans le billet d’entrée. (2€/personne, pas de réservation possible)

Le film projeté dans la grande salle dure un peu plus de 30 minutes.

Les mesures sanitaires Covid 19 sont bien respectées.

CST obligatoire