Avant le départ, nous étions très curieux de découvrir si la réputation de l’ile était justifiée, nous nous demandions si nous serions charmés par notre voyage à Santorin.

Retrouvez nos astuces pour visiter Santorin et notre avis à la fin de cet article de blog.

Petite ruelle dans le village de Oia en Grèce. Un vieux moulin à vent domine la colline.

Où se situe Santorin ?

Santorin est une ile grecque de l’archipel des Cyclades. Elle est située à plus de 2.300 km de la Belgique. Visiter Santorin était pour nous l’occasion de découvrir les richesses de l’ile, réputée pour ses maisons blanches, ses spots Instagram présentant des églises aux toits bleus et ses hôtels de luxe donnant sur la caldeira (l’ile était à l’origine en forme de cercle, mais elle s’est affaissée en son centre, donnant naissance à la Caldeira).

Des villes comme Oia et Fira sont donc situées à flanc de falaises, ce qui explique également qu’il y ait assez peu de plages sur l’ile.

le village de Oia, à flanc de colline sur l'île de Santorin en Grèce.
une chapelle au toit bleu surplombe la mer sur l'île de Santorin
Petite chapelle qui surplombe la mer sur l'île de Santorin en Grèce.
Une église au clocher bleu et aux murs blancs sur l'île de Santorin

Comment se rendre à Santorin depuis la Belgique ?

Comme nous vivons près de l’aéroport Bruxelles sud – Charleroi nous avons choisi un vol de la compagnie Ryanair pour visiter Santorin. Ce vol a été effectué en 3h30. Le prix des billets d’avion aller retour était d’environ 160€.

Des vols sont également disponibles au départ de Zaventem.

Nous avons choisi de partir fin juin afin de profiter des promotions disponibles sur les vols et d’éviter les foules de touristes.

Nous trouvons que les voyages en basse saison sont toujours plus agréables, surtout lorsqu’il s’agit de destinations ensoleillées une bonne partie de l’année, dans ce cas nous n’étions pas vraiment en basse saisson, la chaleur en journée était bien présente : 32°C mais les touristes n’étaient pas encore trop nombreux.

L’aéroport de Santorin est assez moderne et pas très grand (il est possible d’acheter des produits locaux ou de se restaurer sur place), il sera donc simple de vous y retrouver.

Quelles sont les formalités Covid pour votre voyage à Santorin ?

En juin 2021, ce voyage à Santorin était soumis à une série de formalités Covid.

Avant d’entrer sur le territoire grec, vous deviez :

Ces formalités évoluant très rapidement, nous ne pouvons que vous conseiller de consulter les mises à jour sur le site : https://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/conseils_par_destination

Où dormir à Santorin ?

Nous avons choisi de dormir dans la ville de Kamari pour pouvoir profiter de sa plage noire et de son côté plus tranquille, même si à cette période (fin juin) les touristes n’étaient pas encore trop nombreux sur l’ile.

Nous avons trouvé le lieu idéal pour visiter Santorin avec un budget raisonnable : un charmant petit appartement fraichement rénové, situé à 5 min de l’arrêt de bus et à 7 min de la plage, n’hésitez pas à réserver l’appartement de Sofia.

Plusieurs petits commerces étaient également très proches (boulangerie, superette, … Les horaires sont assez larges, jusque 22h en haute saison pour la superette et les boutiques de vêtements et souvenirs).

Sofia, nous avait réservé une navette pour le trajet aéroport Kamari : 3 km (20€) et nous attendait devant l’appartement. Elle nous a donné d’excellents conseils afin de profiter un maximum de la gastronomie locale. Elle est également disponible pour répondre à nos questions concernant les croisières ou les balades à cheval organisées dans la région.

Nous avons vraiment apprécié de pouvoir vivre comme des locaux.

Lors de notre prochain séjour nous testerons certainement un autre type de logement de manière à pouvoir vous proposer une alternative. Il est vrai que la vue des terrasses de petits hôtels avec jacuzzi privatifs était très attirante 🙂

Y-a-t’il des plages à Santorin ?

Oui, les plus célèbres, sont :

  • La plage noire : Kamari beach. Des transats sont à disposition gratuitement si vous consommez dans les établissements en bord de mer. Pour la plupart il n’y a pas de montant minimum imposé.
    Nous vous conseillons d’acheter des chaussures pour aller dans l’eau afin que cela soit plus agréable, la plage étant composée d’un mélange de sable et de petits rochers.
  • La plage blanche : son nom vient des falaises blanches qui l’entourent.
  • La plage rouge : composée de dalles de roche volcanique nous espérons retourner rapidement à Santorin pour la découvrir.

Où manger à Santorin ?

Voici les adresses que nous avons testées et appréciés.

A Kamari :

  • Koralli
  • Alismari
  • Juicy Burger
  • Ariale

Fira :

  • Unayiatiko : une adresse idéale pour déguster une excellente pita à un prix très démocratique.

Les serveurs vous interpelleront certainement avec leurs beaux discours commerciaux en vous proposant de ne pas payer votre plat si ce dernier ne vous plait pas, mais cela fait partie du folklore.

Est-ce possible de travailler comme digital nomad durant votre voyage à Santorin ?

Ludivine (graphiste indépendante) a pour habitude de travailler lors de nos voyages. Notre appartement disposait d’un wifi performant nous permettant de travailler pour le blog et pour les activités graphiques. Nous n’avions pas de difficulté à nous connecter à l’extérieur via les réseaux des bars et restaurants.

Il y a par contre très peu de structures organisées de type coworking dédiées à l’accueil des nomades.

Comment se déplacer à Santorin ?

L’ile n’est pas très grande et si vous aimez marcher vous pourrez y faire de belles balades. Voici les différents moyens de transport permettant de visiter Santorin :

  • Bus : la compagnie de bus locale se nomme Ktel, des navettes de bus (de type autocar) reconnaissable via le logo présenté à l’avant circulent toute la journée sur l’ile.Il y a assez peu d’arrêts (n’oubliez pas de faire signe au chauffeur si vous souhaitez qu’il s’arrête). Vous devrez payer à l’intérieur du bus, l’assistant du chauffeur passera vous voir.

Le terminus se situe à Fira, ce qui signifie, par exemple, que pour aller de Kamari au sud à Oia au nord, nous devions prendre 2 bus :

  • Kamari – Fira (1,60€/pp/trajet)
  • Fira – Oia (1,60€/pp/trajet)
  • Les scotters et quad : il y a beaucoup de sociétés de location sur l’ile, juste à côté de l’aéroport, mais aussi dans les différentes villes.
  • Voitures et navettes : vous pouvez également choisir de louer une voiture ou de commander un taxi. Les prix de ces derniers sont relativement élevés (exemple pour notre transfert aéroport – kamari d’une distance de 3km = 20€)
  • Vous trouverez aussi des spécialités locales dans certaines villes : des téléfériques ou des ânes vous aident à grimper vers les sommets. Nous n’avons pas testé ces alternatives. Nous avons préféré les escaliers, attention mesdames à privilégier les chaussures plates. Les marches peuvent s’avérer glissantes même pas temps sec.

Tarifs et horaires de bus à Santorin pour l’été 2021

prix horaire bus santorin
la chambre à coucher de Sofia's apartment à Kamari. L'endroit idéal pour un séjour à Santorin
la façade du Sofia's apartment à Kamari. un lieu parfait pour un séjour à Santorin.
Plateau de fruits (pommes et pêches) et bouteille de vin au Sofia's Apartment à Kamari.
La salle de bain du Sofia's Apartment lors de notre séjour à Santorin.
Les cosmétiques mis à disposition dans le Sofia's Apartment à Kamari.
les galets noirs sur la plage de Kamari sur l'île de Santorin en Grèce.

Visiter Santorin en 4 jours

Jour 1 : arrivée sur l’ile en fin de journée, nous avons profité d’un bon restaurant et d’une balade en bord de mer pour nous acclimater. Kalimari  est un petit village tranquille situé à 3km de l’aéoroport de Santorin. Vous y trouverez de bons restaurants et de jolis commerces.

Restaurant de plage en début de soirée à Kamari sur l'île de Santorin
Ruelle menant au Sofia's apartment à Kamari sur l'île de Santorin.
La terrasse du restaurant, Alismari à Kamari sur l'île de Santorin
le village de Kamari sur l'île de Santorin.
maisons blanches sur l'île de Santorin à la nuit tombée.

Jour 2 : nous avons pris le bus pour Oia (LE village carte postale de Santorin) à 7h15 afin de pouvoir profiter d’un petit déjeuner en terrasse au calme et nous avons bien fait, vers 11h nous avons vu une réelle différence avec les petites rues commençant à se remplir de touristes d’un jour.

Nous avons pu profiter du premier spot Instagram de notre liste assez rapidement, car nous l’avons découvert un peu par hasard avant même de consulter notre carte.

Voici la carte des spots photos visités durant notre voyage à Santorin : moulins à vents, dômes, ruelles, …

Nous avons partagé l’après-midi entre plage et travail avant de prendre un bon repas au restaurant et de faire une balade digestive en soirée pour profiter jusqu’au bout de la douceur des températures.

Visiter Santorin : découvrez l'île de vos rêves !
La plage avec ses transats et parasols sur l'île de Santorin.
Calamar grillé servi avec des légumes grillés et pommes de terre roties au restaurant Ariale de Kamari à Santorin
salade grecque au restaurant Ariale à Kamari sur l'île de Santorin
Petit hôtel avec sa piscine et sa façade fleurie dans le centre de Kamari sur l'île de Santorin.

Jour 3 : Encore un peu de boulot en matinée pour Ludivine avant le départ pour Fira (appelé également Thera). Plus animée que Kamari, la capitale nous a beaucoup plu ! L’arrivée sur l’esplanade de la cathédrale (ouverte en soirée) offre une vue dégagée sur la Caldeira. Vous pourrez vous diriger vers la droite pour les commerces et vers la gauche pour une partie plus secrète, faite de rues calmes et de chics lieux de locations de vacances.

Si vous aimez faire du shopping, Fira vous offrira un grand choix de boutiques de créateurs : bijouteries, accessoires de plage, lunettes de soleil, sacs à main, savons, …

Fira est située au sommet d’une falaise de plus de 200m, ce qui permet d’avoir une magnifique vue sur les 2 iles volcaniques et sur le bleu profond de la mer Egee.

Tout comme Oia, Fira est un merveilleux village, vous y retrouverez des églises aux dômes colorées, des maisons blanches aux portes peintes en bleu et des entrées ornées de bougainvilliers. Le village n’est pas très grand donc n’hésitez pas à vous aventurer à sa découverte : églises baroques, cathédrales orthodoxes, visiter des musée : musée de la préhistoire, musée archéologique, folklorique, emprunter le téléphérique… vous ne risquez pas de vous ennuyer, nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire la visite des musées mais nous prévoyons de revenir à Santorin pour le faire.

Des fleurs roses et la mer en arrière plan sur l'île de Santorin
des anes descendent les escaliers sur l'île de Santorin
la Cathédrale Orthodoxe de Fira sur l'île de Santorin

Le coucher de soleil à Oia, la carte postale de Santorin

Après notre journée à Fira, nous décidons de retourner à Oia pour profiter du coucher de soleil (les places sont très convoitées à ce moment de la journée, prévoyez d’arriver vers 19h pour trouver le point de vue idéal. Le plus proche possible des ruines du château).  

Après le sunset, nous terminons la soirée avec un bon dessert dans un bar offrant une belle vue sur la ville.

Le bus du retour était annoncé à 23h, mais ne trainez pas, car le départ s’est fait avant cela, le bus était plein, de nombreuses personnes se sont vues refuser l’accès. Il est donc préférable d’arriver à l’arrêt pour faire la file une bonne demi heure avant l’heure de départ annoncée.

une jeune femme pose au coucher de soleil dans le village de Oia
Santorin au coucher du soleil. La carte postale de Oia
les maisons blanches qui donnent sur la mer dans le village de Oia sur l'île de Santorin
Le village de Oia sur l'île de Santorin en fin de soirée
le pancarte bus stop à Kamari sur l'île de Santorin
Le bureau d'information des bus locaux sur l'île de Santorin.

Jour 4 : Pour ce quatrième et dernier jour complet à Santorin, nous avons prévu de faire une balade reliant Fira au village de Firostefani en empruntant la “corniche” avec de magnifiques vues sur la caldeira et sur le rocher d’Imerovigli.

Rendez-vous au White arch ou au bar Volkan on the rocks pour vous rafraichir en profitant de ce paysage époustouflant.

Chapelle typique au toit bleu et aux murs blancs dans le village d'Oia sur l'île de Santorin
Bougainvillier rose à l'entrée d'une maison sur l'île de Santorin
Une jeune femme pose à l'entrée d'un restaurant sur l'île de Santorin
Eglise colorée de jaune et bleu sur l'île de Santorin
Chapelle blanche sur un fond de ciel bleu sur l'île de Santorin
Une jeune femme assise sur un blanc orné de fleurs sur l'île de Santorin

Nous terminons ce beau voyage à Santorin par une soirée foot dans le cadre de l’Euro (Belgique-italie, impossible de rater cela J) avec une bonne ambiance dans un sympathique bar de plage proposant un écran géant.

Brochette de porc suspendue avec des pommes de terre et pain grec au restaurant Alismari de Kamari sur l'île de Santorin
Assiette d'agneau en sauce avec ses oignons confits au restaurant Koralli à Kamari sur l'île de Santorin.

Jour 5 : Après une balade matinale dans le village de Kamari il est déjà l’heure de faire nos valises et de rentrer en Belgique.

Drapeau grec flottant au vent sur l'île de Santorin.

Visiter Santorin en 2 jours

Si vous avez moins de temps pour visiter l’île nous vous conseillons de vous rendre en priorité à Oia et à Fira (un autre spot intéressant si vous appréciez les sunset), les deux villages incontournables de l’île.

 

Notre avis sur ce voyage à Santorin ?

Le charme de Santorin a donc agi sur nous. Nous aimerions revenir visiter Santorin pour les endroits et activités que nous n’avons pas eu l’occasion de découvrir : tels que la plage rouge, la balade en voilier, le chemin de randonnée entre Oia et Fira…

Visiter Ljubljana

Visiter Ljubljana

Il y a des villes dans lesquelles, on se sent tout de suite bien. Ljubljana fait partie de ses villes-là. Il y a une âme, un douceur de vivre qui se dégage directement de cette petite cité. Ljubljana, signifie la « bien-aimée » en slovène, et vous savez quoi, elle porte bien son nom.

Visiter Bilbao

Visiter Bilbao

Récit de mon voyage en solo à Bilbao. Airbnb, musées, … Le blog présente tous les bons plans pour visiter Bilbao en 4 jours.