5/5 - (6 votes)

Imaginez une ville envoûtante, nichée au cœur de collines verdoyantes, bordée par le Guadalquivir et baignée par la lumière éclatante du soleil andalou espagnol. Bienvenue à Cordoue, l’une des plus belles villes d’Andalousie. Avec son histoire millénaire, son architecture emblématique et son ambiance chaleureuse, Cordoue est une destination incontournable pour les voyageurs en quête d’authenticité.

Dans cet article, nous vous proposons de visiter Cordoue en 2 jours. Nous vous emmenons à travers les ruelles étroites et les patios fleuris de cette ville pleine de charme, pour vous faire découvrir les trésors cachés de cette perle andalouse. De la célèbre mosquée-cathédrale à l’impressionnant pont romain en passant par les jardins de l’Alcazar et les places animées, vous ne manquerez pas d’activités pour remplir votre séjour.

Préparez-vous à vous immerger dans l’histoire fascinante de Cordoue, à goûter à la délicieuse gastronomie locale et à vous laisser envoûter par l’ambiance de cette ville pleine de vie.

Alors, prêts à visiter Cordoue en 2 jours ? C’est parti !

petite rue dans le quartier juif de Cordoue

Points clés de votre découverte de Cordoue

Quelques conseils pour visiter Cordoue :

  • Réservez vos billets à l’avance pour la visite de la Mosquée-Cathédrale.
  • On vous conseille de passer une nuit à Cordoue, lors de votre séjour en Andalousie. Prenez un hôtel dans le centre. On vous recommande cet hôtel à l’excellent rapport qualité/prix.
  • Soyez attentif aux jours de fermeture des musées.

Que faire à Cordoue ? Guide pratique

Météo et carte interactive. Retrouvez une proposition d’itinéraire détaillé ci-dessous.

Où intégrer Cordoue dans un road trip en Andalousie ?

Si vous prévoyez un road trip en Andalousie, Cordoue est une étape incontournable à inclure dans votre itinéraire. La ville est située à environ 1h30 de route de Séville et à 2h30 de Grenade.

On vous conseille donc de l’intégrer après Séville, si vous partez de Séville et avant Grenade. On vous recommande d’y passer 2 jours.

En visitant Cordoue après Séville, vous découvrirez une ville tout aussi fascinante, mais différente de la capitale andalouse qu’est Séville.

Et en faisant étape à Cordoue avant Grenade, vous pourrez vous imprégner de l’atmosphère historique de la ville avant de découvrir les merveilles de l’Alhambra et de la vieille ville de Grenade.

Quel que soit votre itinéraire, intégrer Cordoue dans votre road trip en Andalousie est, selon nous, indispensable.

Où se situe Cordoue ?

Cordoue est une ville andalouse située dans le sud de l’Espagne, célèbre pour son riche patrimoine historique et culturel. Fondée par les Romains il y a plus de 2000 ans, elle a connu une période de prospérité sous le califat omeyyade au VIIIe siècle, qui a laissé des traces encore visibles aujourd’hui dans les rues et les bâtiments de la ville.

Quand partir à Cordoue ?

La meilleure période pour visiter Cordoue est de mars à juin et de septembre à novembre. Pendant ces mois, les températures sont douces et agréables, avec une moyenne de 20°C à 25°C. C’est la saison idéale pour explorer la ville à pied, découvrir ses monuments et flâner dans les ruelles animées du quartier historique. Durant les mois d’été, il fait très chaud à Cordoue, avec des températures qui dépassent souvent les 35°C.

Il est donc préférable de visiter la ville tôt le matin ou en fin d’après-midi, et de se réfugier dans l’un des nombreux patios ombragés pour se rafraîchir.

De décembre à février, les températures sont évidemment plus fraîches (surtout le matin et le soir) et les précipitations plus fréquentes, mais cela ne doit pas vous dissuader de visiter Cordoue.

Comment se rendre à Cordoue ?

En avion ?

Cordoue n’a pas d’aéroport. Vous devrez donc transiter les aéroports de Séville (SVQ) ou Malaga (AGP) ou éventuellement Grenade. Ensuite, vous pourrez rejoindre la ville en train, en bus ou en voiture de location depuis l’une de ces villes.

La gare de bus et la gare de train de Cordoue sont l’une à côté de l’autre et se situe à 20 minutes à pied du centre-ville.

En voiture ?

Cordoue est facilement accessible en voiture depuis les principales villes d’Andalousie.

Si vous partez de Séville, vous pouvez emprunter l’autoroute A-4/E-5 en direction de Madrid et prendre la sortie pour Cordoue. Le trajet dure environ 1 heure et demie pour une distance d’environ 140 km.

Si vous partez de Grenade, vous pouvez prendre l’autoroute A-92 en direction de Séville, puis rejoindre l’A-4/E-5 en direction de Cordoue. Le trajet dure environ 2 heures pour une distance d’environ 200 km.

Si vous partez de Malaga, vous pouvez emprunter l’autoroute A-45 en direction de Cordoue, puis rejoindre l’A-4/E-5. Le trajet dure moins de 2 heures pour une distance d’environ 165 km.

Une fois sur place, on vous recommande de garer la voiture et de ne pas la sortir en ville.

On vous recommande le parking sur Calle Sevilla au tarif de 18€ pour 24h.

Depuis le parking, vous pourrez facilement rejoindre votre hôtel et les principaux sites touristiques de la ville à pied.

En train ?

Rien de plus simple,

Depuis Séville, la compagnie ferroviaire Renfe effectue le trajet Séville Cordoue en train au départ de la gare de Santa Justa à Séville. Le train arrive en gare de Cordoue en moins de 45 minutes. Il s’agit du TGV local appelé Renfe AVE.

Depuis Grenade, les trains Renfe effectuent les 130 km séparant Grenade à Cordoue en environ 1h30.

En bus ?

Cordoue est facilement accessible en bus depuis de nombreuses villes andalouses, ainsi que depuis d’autres grandes villes espagnoles. La ville dispose d’une gare routière centrale située à proximité de la vieille ville, où arrivent et partent les bus en provenance de Séville, Grenade, Malaga et Madrid, notamment.

Les bus sont une option pratique pour se rendre à Cordoue, avec des compagnies de bus comme Alsa, Avanza offrant des trajets réguliers et confortables à des tarifs abordables.

Comment se déplacer à Cordoue ?

La ville de Cordoue peut facilement être explorée à pied, étant donné que la plupart des attractions touristiques sont concentrées dans la vieille ville.

Si vous préférez une option plus rapide, vous pouvez également utiliser les taxis, qui sont disponibles dans toute la ville. Les bus sont également une option pratique pour se déplacer à Cordoue, avec un réseau de lignes de bus qui couvre l’ensemble de la ville, y compris la périphérie.

Parking à Cordoue

Si comme nous vous arrivez en voiture, sachez que se garer à Cordoue est difficile.

Le centre-ville est essentiellement piétonnier. De plus, les rues étroites et les ruelles pavées peuvent rendre la conduite et le stationnement difficiles pour les visiteurs qui ne sont pas habitués à la ville. On vous recommande de vous garer dans l’un des parkings publics situés en périphérie du centre historique et de visiter la ville à pied.

Nous avons parqué la voiture sur la Calle Sevilla, à deux pas de la place de las Tendillas.

Prix du parking pour 24h – 18€ (tarif 2023)

Visite guidée de la ville

On vous recommande fortement de faire appel à un guide pour découvrir la ville de Cordoue, tout particulièrement si c’est votre première visite.

Notre guide francophone, Encarnacion, nous a accompagnés durant une bonne matinée et nous a fait découvrir l’histoire et la culture de la ville.  Cette visite nous a permis de comprendre la longue histoire de Cordoue tout en découvrant les monuments et lieux incontournables de la ville.

Encarnacion nous a évidemment fait la visite de la Mosquée-Cathédrale de Cordoue, mais aussi de l’ancien quartier musulman et bien sûr du quartier juif de la ville, La Judería. Nous avons parcouru les rues populaires comme la rue des fleurs et la rue Judios, mais aussi des lieux plus secrets comme la rue du mouchoir ou la place du poulain.

Nous avons aussi découvert des commerces typiques et la Cordoue plus moderne autour de la place de las Tendillas et la place de la Corredera.

Nous avons terminé notre visite dans le quartier de San Basilio à la découverte des patios avant de manger dans un restaurant typique. Une matinée chargée, mais ô combien intéressante !

Visiter Cordoue est une étape classique lors d’un premier road trip en Andalousie. Elle fait partie des 3 perles de l’Andalousie avec Séville et Grenade. Nous avons visité Cordoue lors de notre dernier road trip de 7 jours en Andalousie (fait en février 2023) et y avons passé 2 jours et 1 nuit. Cordoue fut la deuxième étape de notre découverte du triangle d’or andalou commencé à Séville et terminé à Grenade.

Pour Damien, c’était une deuxième visite, alors que Ludivine l’explorait pour la première fois.

Que faire à Cordoue en 2 jours ? notre itinéraire

Si comme nous, vous restez deux jours à Cordoue, voici un itinéraire détaillé qui permet de découvrir les incontournables.

En Espagne et donc à Cordoue, la plupart des musées nationaux et régionaux sont fermés le lundi. Pas les musées privés. Y étant justement un lundi nous n’avons pas pu accéder à l’Alcazar et à la Synagogue. La Mezquita est quant à elle ouverte toute l’année. Les écuries sont fermées le dimanche.

Avant votre visite, on vous conseille donc de vérifier les horaires d’ouverture sur les sites officiels des musées et attractions que vous souhaitez visiter.

Visiter Cordoue en 2 jours : carte et itinéraire

Jour 1

Commencez votre journée par une visite de la Mezquita de Cordoue.

En sortant de la mosquée-cathédrale, dirigez-vous vers le quartier juif de la ville, également connu sous le nom de Judería. Promenez-vous dans les rues étroites et sinueuses, admirez l’architecture andalouse typique et visitez la synagogue de Cordoue.

Pour le déjeuner, arrêtez-vous dans l’un des restaurants de la Judería pour déguster des plats locaux. Casa Pepe est une excellente adresse.

Après le déjeuner, dirigez-vous vers le pont romain de Cordoue, qui enjambe le fleuve Guadalquivir. Profitez de la vue panoramique sur la ville depuis la tour Calahorra.

Traversez de nouveau le pont et tournez à gauche pour prendre la direction de l’Alcazar

Visitez le palais de l’Alcazar de Cordoue et profitez de la beauté de ses jardins.

Enfin, terminez votre journée dans le quartier de San Basilio et partez à la découverte des plus beaux patios du quartier.

Pour le repas du soir, La Taberna La Viuda, dans San Basilio est une excellente adresse.

Dînez dans l’un des restaurants de la vieille ville de Cordoue et profitez de l’atmosphère animée de la ville. 

Jour 2

Commencez votre journée sur la plaza de Las Tendillas et prenez la direction de la plaza de la Corredera. Sur la route, vous pourrez voir les vestiges du temple romain.

Dirigez-vous ensuite vers le Palais de Viana, un magnifique palais andalou entouré de jardins. Visitez les patios et les jardins et admirez les mosaïques, les fontaines et les sculptures.

Redescendez sur la place de la Corredera et asseyez-vous dans l’un des cafés ou restaurants de la place pour profiter de l’atmosphère animée de la ville, ou flânez dans les rues situées de l’autre côté du marché couvert pour découvrir d’autres trésors cachés de Cordoue.

Pour l’après-midi, on vous laisse le choix entre un moment de détente dans le magnifique Hammam Al Ándalus ou la visite des écuries royales.

En soirée, assistez à un spectacle de flamenco dans l’un des nombreux tablaos de Cordoue pour découvrir l’une des plus belles traditions culturelles d’Andalousie.

Bien sûr, il y a encore beaucoup d’autres choses à voir et à faire à Cordoue.

Si vous souhaitez sortir de la ville, partez découvrir la Madinat al-Zahra, un site proche de la ville et inscrit à l’UNESCO.

le rue des fleurs de Cordoue

La principale attraction touristique de Cordoue est sans aucun doute la Mosquée-Cathédrale (Mezquita) de Cordoue, l’un des plus beaux exemples d’architecture mauresque en Espagne. Cette ancienne mosquée, qui a été convertie en cathédrale après la Reconquista, est un lieu de culte unique qui mérite vraiment d’être visité.

En plus de la Mosquée-Cathédrale, Cordoue offre de nombreuses autres attractions touristiques, telles que l’Alcazar de los Reyes Cristianos, le Palacio de Viana, le quartier juif et le Pont Romain, pour n’en citer que quelques-unes.

Dans cet article, nous allons vous donner un guide complet de toutes les choses à faire à Cordoue en un ou deux jours.

Selon nous, Cordoue mérite deux journées, mais il est aussi possible de découvrir les incontournables en 1 jour.

Nous terminerons le billet par un guide pratique pour visiter Cordoue avec de bonnes adresses où manger et où dormir à Cordoue, ainsi que des infos plus générales sur la destination.

Que faire à Cordoue en 1 jour ou 2 jours ?

Nous vous le disions, Cordoue ne se limite pas à la visite de la Mezquita-Catedral (la Grande mosquée de Cordoue). Voici donc 10 choses à découvrir lors de votre voyage à Cordoue.

Évidemment nous commencerons par vous parler en détail de la mosquée-cathédrale, mais vous aurez aussi 10 autres idées de choses à faire à Cordoue. Avant cela, voici quelques conseils intéressants avant de faire votre visite de Cordoue :

Visiter Cordoue : 10 incontournables de la ville

1. La Mezquita – la mosquée-cathédrale de Cordoue

Nous vous le disions en introduction, s’il n’y avait qu’un seul lieu à visiter à Cordoue, ce serait sans hésiter la Mezquita de Cordoue.

En effet, tous ceux qui se rendent à Cordoue ne pensent qu’à visiter la mosquée-cathédrale.

Si vous pensez que le bâtiment est magnifique de l’extérieur avec sa tour-clocher dominant le centre de Cordoue, attendez de découvrir l’intérieur. Lors de votre visite de la mosquée, vous serez évidemment sous le charme des centaines doubles arches rouges et blanches, mais quelle sera votre réaction lorsque vous découvrirez la cathédrale au centre ?

Un contraste saisissant entre les religions et les cultures.

jeune femme assise devant la Mezquita de Cordoue
les arches blanches et rouges dans la mosquée de Cordoue

La mosquée de Cordoue est le monument islamique le plus important de l’Occident, mais c’est surtout un bâtiment fascinant et à l’architecture unique au monde. En effet, ce lieu a une longue histoire et a connu plusieurs vies.

La mosquée a été érigée au VIIIe siècle, sous le règne de l’émir Abderrahmane I, sur l’emplacement de l’église wisigothique de San Vicente.

La mosquée était initialement utilisée pour les prières et les cérémonies islamiques. Au fil des siècles, la mosquée a été agrandie et modifiée à plusieurs reprises, pour inclure des salles de prière supplémentaires, des cours et des arcs.

En 1236, lorsque les Rois Catholiques ont conquis Cordoue, la mosquée a été convertie en cathédrale. Des additions gothiques ont été ajoutées au bâtiment, y compris un chœur et une sacristie. Au XVIe siècle, les chrétiens élèvent une cathédrale gothique à l’intérieur, un retable Renaissance a également été ajouté. Cette dernière est installée en plein milieu des arcs.

Malgré ces modifications, la plupart de la structure originale de la mosquée a été préservée, et l’on peut encore voir les arcs en arches décorés, les plafonds en cèdre sculpté et les panneaux de marbre coloré qui caractérisent l’architecture musulmane. La mosquée-cathédrale de Cordoue est considérée comme un exemple unique d’architecture hybride, combinant des éléments de l’architecture musulmane et chrétienne.

Aujourd’hui, la mosquée-cathédrale de Cordoue est un site touristique populaire, attirant des millions de visiteurs chaque année. C’est un endroit incontournable pour les amateurs d’histoire et d’architecture, et un exemple étonnant de la coexistence pacifique de différentes cultures et religions.

À l’extérieur, on peut aussi admirer le minaret érigé d’Abderrahmane III et transformé en tour-clocher. Il était à l’origine utilisé pour appeler les fidèles à la prière.

Au XVIe, le minaret de Cordoue fut englobé dans une tour baroque.  Il est décoré de motifs en stuc et en marbre et comporte un magnifique escalier en spirale. Vous pouvez grimper jusqu’au belvédère pour admirer la vue sur Cordoue et les montagnes environnantes.

plafond de la cathédrale dans la Mezquita de Cordoue

La Cour des Orangers

La Cour des Orangers de Cordoue est située à l’intérieur de la mosquée-cathédrale de Cordoue. C’est un lieu paisible et calme, rempli de verdure et de fontaines. Il doit son nom aux orangers plantés après le Reconquête.

Le jardin est entouré sur trois de ses côtés de galeries en arcades et est décoré de nombreux orangers aux parfums envoûtants. Les fontaines sont une source de fraîcheur et de bruit doux, tandis que les arcs en voûte et les colonnes ornées donnent au jardin une atmosphère sereine.

La Cour des Orangers est un endroit idéal pour se détendre et se ressourcer après une journée de visites touristiques. Vous pourrez vous asseoir sur les bancs et profiter de la tranquillité du jardin, tout en admirant les magnifiques arbres.

Visiter la Mezquita de Cordoue ? infos pratiques

Adresse : c/ Cardenal Herrero, 1

Horaires de la mosquée-cathédrale de Cordoue :

Du 1er mars au 31 octobre : Lundi à samedi : de 10 h à 19 h.
Dimanche et jours fériés : de 8 h 30 à 11 h 30 et de 15 h à 19 h.

Du 1er novembre au 28 février
Lundi à samedi : de 8 h 30 à 18 h.
Dimanche et jours fériés : de 8 h 30 à 11 h 30 et de 15 h à 18 h.

Vous pouvez acheter des tickets d’entrée via les boutons ci-dessous :

Visite avec un guide historien de l’art et francophone.

Vous ne passez que quelques heures à Cordoue ?

On vous conseille de faire cette visite guidée de 4 heures avec un guide officiel et en français.

Elle vous permettra de voir tous les incontournables de la ville que sont la mosquée-cathédrale, l’Alcazar des Rois Chrétiens, la synagogue de Cordoue et Iglesias Fernandinas. Pour 43 euros, vous aurez les tickets d’entrée coupe-file pour tous les sites et une prise en charge complète. C’est vraiment un super plan que l’on recommande.

2. Visiter le quartier de San Basilio et découvrir ses patios

Le Barrio San Basilio est l’un des plus anciens et des plus traditionnels quartiers de Cordoue. Il est situé dans le centre historique de Cordoue, à l’est de la Mezquita-Catedral, et non loin de l’Alcazar et ses jardins.

Pour entrer dans le quartier depuis le centre-ville, on traverse les murs médiévaux via la Puerta de Sevilla (porte de Séville).

Le quartier de San Basilio est célèbre, car de nombreuses maisons abritent de jolis patios, les cours intérieures traditionnelles. Ces lieux cachés sont des petits havres de paix avec leurs fontaines, arbres fruitiers et nombreuses fleurs et plantes.

On peut visiter les cours et patios du quartier de San Basilio en achetant un ticket appelé la route des patios de San Basilio, au prix de 5 euros. Ce ticket donne accès à 5 patios.

Il y a aussi des patios qui sont ouverts gratuitement. Baladez-vous dans le quartier à la recherche de pépites cachées. Il y a notamment un juste à côté du délicieux restaurant La Taberna la Viuda. Ce patio est magnifique et accueille des artisans (parfumeur, joaillier …).

À noter que, chaque année, en mai, une fête des patios (Fiesta de los patios de Córdoba) est organisée et de nombreux privés ouvrent leurs maisons. C’est l’occasion de découvrir les plus beaux patios de la ville de Cordoue.

Le festival des patios de Cordoue a été déclaré patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2012. Toujours dans le quartier, vous pourrez aussi admirer de jolies sculptures dans les rues typiques de San Basilio.

Un vrai coup de cœur pour ce quartier authentique. Vous trouverez aussi une route des patios dans le quartier de Santa Marina.

patio dans le quartier San Basilio de Cordoue

3. Visiter l’Alcazar de Cordoue

La forteresse de l’Alcazar des rois chrétiens est l’un des monuments les plus importants de la ville.

L’Alcazar de Cordoue est un palais fortifié situé dans le centre historique de Cordoue. Il a été construit au XIIIe siècle par les Maures et est devenu un lieu de résidence pour les rois chrétiens après la Reconquête. Les Rois Catholiques espagnols ont vécu dans le palais durant huit ans pendant l’assaut final sur Grenade. C’est durant cette période que Christophe Colomb vient demander de l’aide aux monarques. Vous pourrez d’ailleurs voir une sculpture relatant cet événement dans les jardins de l’Alcazar de Cordoue.

Le palais est un exemple remarquable de l’architecture mudéjare, qui mélange des éléments de l’art islamique et chrétien.

La visite se divise en 2 espaces :

  • L’intérieur de la forteresse et ses patios
  • Les magnifiques jardins de l’Alcazar de Cordoue

La première vue sur cette forteresse vous surprendra par sa forme presque rectangulaire et ses longs murs de pierres taillées. Ajoutez à cela les quatre tours d’angle (appelées les Lions, l’Hommage, l’Inquisition et les Colombes).

À l’intérieur, les différentes dépendances s’ouvrent sur des patios ornés de belles fleurs exotiques, d’herbes aromatiques et d’arbres feuillus.

Vous pourrez admirer les murs ornés de mosaïques et les plafonds en bois finement sculptés.

Le Salon des Mosaïques, une petite chapelle baroque, se détache de toutes les autres salles. Il abrite des mosaïques romaines provenant du sous-sol de la Corredera.

Les bains d’inspiration arabe, divisés en trois salles voûtées aux lucarnes en forme d’étoile, se trouvent sous cette salle. Ces derniers communiquent avec la chaudière située sous la tour de l’Hommage. Le patio Mudéjar est remarquable pour sa beauté et son dallage en marbre.

S’il n’y a pas trop de monde, écoutez le bruit permanent de l’eau qui coule dans les canaux et bassins. On trouve cela très apaisant. Les vastes jardins qui entourent l’ensemble donnent une idée de la monumentalité et de la splendeur de l’Alcazar de Cordoue.

Avec sa riche histoire et son architecture magnifique, l’Alcazar de Cordoue est un joyau caché de l’Andalousie et un arrêt incontournable pour tout voyageur qui passe deux jours dans cette ville fascinante. En le visitant, vous serez surtout sous le charme des magnifiques jardins du palais.

l'Alcazar de Cordoue

Visiter l’Alcazar de Los Reyes Cristianos de Cordoue : guide pratique

Adresse : Alcázar de los Reyes Cristianos, Plaza del Campo Santo de los Mártires, Córdoba

Horaires d’ouverture :
Du 16 octobre au 31 mars : du mardi au samedi de 8h30 à 20h30
Du 1er avril au 15 octobre : du mardi au samedi 8h30 à 22h00

Le palais est fermé tous les lundis et les 1er et 6 janvier, 1er mai et 25 décembre.

Réservation des tickets :

On vous recommande d’acheter vos billets en ligne à l’avance pour éviter les files d’attente à l’entrée.

La visite de l’Alcazar de Cordoue peut être combinée avec d’autres attractions touristiques de la ville, telles que la mosquée-cathédrale de Cordoue et le quartier juif.

Durée de la visite : Il est recommandé de prévoir au moins 2 heures pour la visite complète du palais et de ses jardins.

4. Visiter le Palais Viana

Si vous aimez les patios et les fleurs, ce lieu est fait pour vous.

Le Palais Viana se situe sur la plaza Don Gome dans le quartier Santa Marina. Il peut facilement être considéré comme l’un des joyaux architecturaux de la ville. Cette magnifique demeure datant du XVe siècle a été construite pour le noble Don Diego de San Pedro Viana et est considérée comme un exemple parfait de l’architecture Mudéjar de la ville.

Lors de votre visite au Palais Viana, vous pourrez admirer les éléments décoratifs de style Renaissance, tels que les plafonds à caissons, les murs en stuc et les azulejos (carreaux de faïence) qui ornent les salles. Vous pourrez également découvrir la cour intérieure, avec ses arches et ses colonnes.

Le palais vaut surtout la visite pour admirer les 12 patios, tous différents et plus charmants les uns que les autres, avec leurs fontaines et les arbres. Au printemps, les patios sont abondamment décorés de fleurs, ce qui ajoute une touche de magie et de couleurs à l’architecture intérieure et à la verdure omniprésente.

En plus de son architecture, le Palais Viana abrite également une collection d’art, d’objets d’art et de meubles d’époque qui témoignent de la vie luxueuse des nobles de Cordoue au XVIe siècle.

Vous pourrez aussi découvrir des objets tels que des tapisseries, des tableaux, des objets en argent et en cristal, ainsi que des meubles en bois sculpté.

Visiter le Palais Viana : guide pratique

Adresse : Calle del Realejo, 50, dans le quartier historique de Santa Marina.

Billet d’entrée : Pour visiter le Palais Viana de Cordoue, on vous recommande de réserver vos billets à l’avance pour éviter les files d’attente.

Horaires d’ouverture : Le palais est ouvert tous les jours de la semaine, sauf le lundi, de 10h à 19h.

5. Promenade dans le quartier juif de Cordoue

Si vous venez de la nouvelle ville, vous pouvez entrer dans le quartier juif en traversant la porte Almodovar.

Le quartier juif de Cordoue, également connu sous le nom de La Judería, est l’un des endroits les plus emblématiques de la ville. Il se situe dans le cœur historique et est composé de rues étroites et pavées qui font revivre l’atmosphère médiévale de la ville.

La Judería était autrefois le centre de la vie juive de Cordoue et abrite encore aujourd’hui de nombreux bâtiments historiques. L’une des attractions les plus populaires de La Judería est la Synagogue, un bâtiment datant du XIVe siècle qui est considéré comme l’un des plus anciens d’Espagne.

Il s’agit de la dernière synagogue d’Andalousie. Elle fut utilisée pour le culte jusqu’à l’expulsion des juifs en 1492.

À proximité de la Synagogue de Cordoue, vous pourrez voir la statue de Maimonides. Maimonides était un éminent rabbin et philosophe juif du Moyen Âge qui est né à Cordoue en 1135. La statue est un hommage à l’importante communauté juive qui a vécu à Cordoue pendant des siècles et à la contribution de Maimonides à la ville et à la culture juive.

Autre attraction à proximité de la Synagogue, le Zoco Municipal de Artesanía, un marché d’art et d’artisanat. Vous pourrez découvrir les créations d’artistes qui travaillent le bois, le cuir, la céramique ou encore l’argent.

Pour les objets en cuir, on vous recommande la magnifique boutique, Meryan, située dans la Calleja de Las Flores) – entrée aussi par la Calle Encarnacion.

Un autre lieu à découvrir dans le quartier juif est la Capilla Mudéjar de San Bartolomé, une magnifique église datant du XIVe siècle.

En explorant les rues de La Judería, vous pourrez découvrir des bâtiments de style mauresque et gothique, ainsi que des patios andalous bordés de fleurs et de fontaines. Ce quartier abrite de nombreuses boutiques, restaurants et bars où vous pourrez goûter à la cuisine locale et rencontrer les habitants de Cordoue.

petite place dans le quartier juif de Cordoue

6. Franchir le Pont Romain de Cordoue

Le Puente Romano est le plus célèbre pont de la ville, bien qu’il ne reste que quelques pierres de l’époque romaine. ll fut l’unique pont que compta Cordoue durant plus de 20 siècles.

Traverser le pont est un vrai bonheur et plus spécialement au crépuscule.

À noter que depuis 2004, le pont romain de Cordoue est uniquement réservé aux piétons.

Depuis l’autre rive, vous pourrez jouir d’une magnifique vue sur le Guadalquivir et sur la Mosquée-Cathédrale. C’est l’un des plus beaux spots photo de la ville. Au bout du pont, vous pourrez découvrir la tour Calahorra.

À l’entrée du pont, côté ville, se dressera devant vous le Puerto del Puente (la porte du pont). C’était un autre point d’entrée de la ville pour ceux qui arrivaient du sud.

Aux alentours du Pont Romain se trouve une réserve naturelle appelée Sotos de la Albolafia. On y trouve de nombreuses espèces d’oiseaux (dont certaines en voie d’extinction).

Visiter Cordoue en 2 jours : carte et itinéraire

7. Monter sur la Tour de la Calahorra

La tour de la Calahorra de Cordoue est un bâtiment imposant situé sur la berge du fleuve Guadalquivir, de l’autre côté du pont neuf. Cette tour construite au XIVe siècle, était autrefois utilisée pour défendre la ville contre les invasions ennemies.

Aujourd’hui, la tour de la Calahorra est devenue un musée consacré à l’histoire de Cordoue et à l’art médiéval. On vous conseille de vous rendre sur le toit de la tour pour profiter de vues panoramiques sur la ville.

En plus de son intérêt historique et culturel, la tour de la Calahorra est également un lieu de rencontre populaire pour les habitants de Cordoue. Les alentours de la tour et le pont romain sont souvent animés par des musiciens et des artistes de rue, ce qui en fait un endroit agréable pour se détendre et profiter de l’atmosphère festive de la ville.

la tour de la Calahorra à Cordoue

8. Découvrir les écuries royales de Cordoue

Les écuries royales de Cordoue, ou les « Caballerizas Reales« , sont un lieu incontournable à visiter lors de votre séjour à Cordoue. Situées dans le quartier de San Basilio, ces écuries ont été construites au XVIe siècle, par le roi Philippe II, pour abriter les chevaux de l’armée royale espagnole. Aujourd’hui, elles sont toujours utilisées pour héberger des chevaux et pour des compétitions équestres, mais elles sont également ouvertes aux visiteurs.

Lors de votre visite, vous pourrez admirer les écuries magnifiquement décorées et installées tout autour de la cour centrale. 

Si vous avez de la chance, vous pourrez aussi voir des purs sangs andalous s’entraîner. Les chevaux sont un vrai symbole de Cordoue.

 Si vous aimez les chevaux, il est également possible d’assister à un spectacle équestre pour vivre une expérience inoubliable. Les spectacles se déroulent en soirée, plusieurs fois par semaine. L’entrée coûte environ 10 euros.

9. Flâner sur les plus belles places de Cordoue

Dans la partie plus moderne de la ville se trouve, deux des plus jolies places de la ville.

  • La Plaza de las Tendillas

C’est sur cette place que se trouvait le magnifique hôtel dans lequel nous avons séjourné pour une nuit. Une adresse chic, abordable et parfaitement située pour visiter Cordoue. On vous la recommande.

Sur cette place, vous pouvez découvrir la statue équestre de Gonzalvo Fernandez de Cordoba. Il est connu sous le nom de Gran Capitán et était un célèbre général espagnol du XVe siècle originaire de Cordoue. La place est entourée de jolis bâtiments de différentes époques. Cela nous donne un aperçu de l’histoire et de la culture de Cordoue, avec des styles architecturaux allant du néoclassique au baroque en passant par l’Art déco.

  • La Plaza de la Corredera

La place de la Corredera avec sa disposition quadrangulaire et ses arcades au rez-de-chaussée en font un lieu unique d’Andalousie.

Cette vaste place était autrefois un amphithéâtre romain, qui a été converti en marché aux chevaux au XVIIe siècle, puis en place de toros (arène de corrida) jusqu’au début du XXe siècle

La Place de la Corredera est un lieu de rencontre incontournable pour les habitants et les visiteurs de Cordoue. Entourée d’élégants bâtiments de style baroque, la place offre une atmosphère animée et conviviale, avec de nombreux bars et restaurants pour se détendre et profiter de la vue. On y trouve également un marché couvert très apprécié par les locaux.

Sur la route entre les deux places, vous pourrez voir les colonnes du temple romain de Cordoue. Du temple romain du Ier siècle, il ne reste que quelques colonnes de marbre blanc. On vous recommande aussi de passer par ces deux autres places situées dans le centre historique.

les colonnes du temple romain de Cordoue
la place de la Corredera à Cordoue
  • La Plaza del Cardenal Toledo :

Cette place pittoresque doit son nom au cardinal Toledo, qui a joué un rôle important dans l’histoire de Cordoue.

Située dans le quartier juif de la ville, elle est entourée de maisons blanches traditionnelles et abrite une fontaine centrale. La Plaza del Cardenal Toledo est souvent animée par des musiciens et des artistes de rue.

  • La Plaza del Potro (place du Poulain) : Cette place est située dans le quartier historique de Santa Marina et tire son nom du fait que l’on y vendait, à l’époque des chevaux et des mules. Vous trouverez aussi sur cette place la Posada del Potro (Auberge du Poulain) qui fut décrite par Cervantes dans Don Quichotte.

Aujourd’hui, la Plaza del Potro abrite deux musées, le musée des Beaux-Arts et le musée Julio Romero de Torres. 

10. Se perdre pour trouver les plus belles rues de Cordoue

C’est certainement l’une des activités les plus agréables à Cordoue, faire le « Callejeo » dans les petites rues typiques de Cordoue. Callejeo signifie errer, flâner.

Et c’est vrai qu’errer dans les rues du centre-ville permet de faire de fantastiques découvertes. Si vous voulez quelques tips, on vous recommande de vous rendre dans les rues suivantes :

  • Calleja de las Flores (Ruelle des fleurs)
  • Calleja del Pañuelo (Ruelle du mouchoir)
  • Callejón del Indiano

Toutes ces rues vous plongeront réellement dans l’ambiance unique de Cordoue.

petite rue dans le centre de Cordoba en Espagne

Manger et boire à Cordoue

Ka gastronomie est un élément essentiel à aborder lors d’un séjour en Andalousie et plus spécialement à Cordoue.

Nous avons eu l’occasion de la déguster dans deux adresses typiques et incontournables de la ville. On vous en parle plus longuement dans la section « où manger à Cordoue ?»

Parmi les nombreuses spécialités culinaires de Córdoba , on vous recommande de goûter :

  • Salmorejo Cordobés : une crème froide servie en entrée. Elle est composée à partir de mie de pain, d’ail, d’huile d’olive, de vinaigre, de sel et de tomates.
  • Mazamorra : C’est aussi une crème froide faite avec des amandes, de la mie de pain, de l’ail. On peut aussi y ajouter de la crème de pistache
  • Flamenquin Cordobes : ce plat typique de Cordoue est composé de jambon serrano enroulé dans de l’échine de porc, pané et frit, et servi avec des frites. Un vrai délice.
  • Rabo de toro : il s’agit de la queue de taureau
  • Berenjenas con miel : des aubergines panées servies avec du sucre de canne.
  • Pastel Cordobes : cette tarte se compose de deux couches de pâte feuilletée et d’une garniture à base de confiture de courge filée.

Où manger à Cordoue ?

En matière de cuisine, Cordoue et sa province offrent une grande variété de plats traditionnels. La salmorejo est une soupe froide très populaire à Cordoue, à base de tomates, de pain, d’ail et d’huile d’olive.

Les plats à base d’agneau sont également très répandus dans la ville, comme l’agneau rôti à l’ail et au romarin. Le flamenquin est un plat typique de Cordoue, composé de jambon, de fromage et de veau, roulé et pané avant d’être frit. Les beignets de courgettes et les fèves au jambon sont également des plats traditionnels de la région. Pour accompagner les plats, les vins locaux tels que le Montilla-Moriles et le Pedro Ximénez sont des incontournables.

En résumé, les spécialités culinaires de Cordoue offrent un véritable festival de saveurs andalouses qui valent la peine d’être découvertes. Voici deux adresses incontournables de la ville où vous pourrez déguster cette cuisine typique et savoureuse.

  • Taberna La Viuda

La Taberna La Viuda est un restaurant centenaire installé dans le quartier de San Basilio, non loin de l’Alcazar.

Cette taverne traditionnelle et familiale propose une ambiance authentique avec des murs en pierre et une décoration rustique. Le lieu est fréquenté à la fois par les touristes, mais également par de nombreux locaux.

La carte de la Taberna La Viuda met en avant les spécialités de la cuisine andalouse, comme le salmorejo, la mazamorra cordobesa (une crème froide aux amandes, avec des oignons frits et de la pistache) et le flamenquin.

Nous y avons dégusté une délicieuse mazamorra cordobesa, du fromage de chèvre fait maison et un délicieux flamenquin avant de terminer par une délicieuse Pastel Cordobes également faite maison.

La Taberna La Viuda est vraiment une adresse que l’on recommande. Ce sera l’occasion de découvrir la gastronomie de Cordoue dans un lieu convivial.

soupe froide Ajo Blanco à la Taberna La Viuda à Cordoue

flamenquin à la Taberna La Viuda dans le quartier San Basilio de Cordoue

  • Casa Pepe

Le restaurant Casa Pepe de Cordoue est un incontournable pour tous les amateurs de cuisine espagnole traditionnelle. Situé dans le quartier juif, ce restaurant renommé propose une cuisine typique andalouse préparée à partir des meilleurs ingrédients locaux.

Le restaurant Casa Pepe se distingue par son atmosphère chaleureuse et accueillante, avec des murs en pierre apparente, des plafonds en bois et des lumières tamisées qui créent une ambiance agréable pour déguster de bons plats. Les plats à base de poissons frais, de viandes grillées et de légumes frais sont préparés avec soin par le chef et son équipe.

L’un des points forts de Casa Pepe est sans doute sa cave à vins, qui propose une sélection de vins espagnols. Vous pourrez également déguster des tapas classiques tels que les gambas à la plancha (crevettes grillées), les croquetas de jambon (croquettes de jambon) et les patatas bravas (pommes de terre épicées).

Pour ces deux adresses, on vous conseille de réserver à l’avance, car ils affichent souvent complet.

Visiter Cordoue en 2 jours : carte et itinéraire

Où dormir à Cordoue ?

Si vous êtes à la recherche d’un endroit où dormir à Cordoue, le H10 Palacio Colomera est une excellente option. Nous y avons séjourné une nuit lors de notre road trip de 7 jours en Andalousie. Cet hôtel de luxe est situé au cœur de la vieille ville, à quelques pas de nombreux sites touristiques, tels que la Mezquita-Catedral et le Patio de los Naranjos. L’Alcazar des Rois Chrétiens, le Guadalquivir et le palais Viana sont également à proximité de l’hôtel.  Les chambres spacieuses et élégantes sont équipées de toutes les commodités modernes pour assurer un séjour confortable.  L’hôtel dispose d’un beau jardin avec piscine. Le personnel amical et serviable est toujours là pour aider les clients à planifier leur journée à Cordoue.

piscine de l'hôtel H10 Palacio Colomera de Cordoue

chambre de l'hôtel H10 Palacio Colomera de Cordoue

Si vous cherchez des alternatives, il y a de nombreux autres hôtels de qualité dans la vieille ville de Cordoue, tels que l’Hotel Boutique Suite Generis et l’Hotel Boutique Patio del Posadero Vous pouvez également opter pour un appartement ou une casa rural pour un séjour en famille ou pour une expérience plus authentique en Andalousie.

N’oubliez pas que nous avons un article spécifique sur les meilleurs endroits où dormir à Cordoue, pour vous aider à planifier votre voyage de la meilleure manière possible.

Que voir autour de Cordoue ?

Medina Azahara

Si vous avez le temps, on vous conseille un de faire une excursion proche de Cordoue pour visiter la Medina Azahara.

La Medina Azahara est un site archéologique situé à quelques kilomètres de Cordoue, qui mérite absolument une visite. Construite au Xe siècle par le calife Abd al-Rahman III, cette cité palatine est considérée comme un joyau de l’architecture andalouse. Malheureusement, la cité n’a pas survécu aux multiples invasions et guerres qui ont suivi sa construction, et a été abandonnée pendant plusieurs siècles avant d’être redécouverte à la fin du XIXe siècle.

Aujourd’hui, il est possible de visiter les ruines des palais. Il est facile d’imaginer la beauté des jardins luxuriants qui étaient autrefois à l’intérieur de la cité.

La visite de Madinat al-Zahra est une expérience unique pour en apprendre davantage sur l’histoire de l’Andalousie musulmane et admirer les vestiges d’une cité autrefois majestueuse. La Medina Azahara est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2018.

Vous pouvez opter pour cette visite guidée de Madinat al-Zahra à moins de 20€.

Notre avis sur Cordoue ?

Cordoue est une ville vraiment fascinante qui mérite absolument une visite si vous êtes en Andalousie. Nous avons été éblouis par la beauté de son centre historique, qui est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et par son riche héritage culturel et religieux. La ville est également très animée, avec de nombreux restaurants, bars et boutiques, et nous avons adoré nous promener dans les rues étroites et sinueuses de son quartier juif, le Judería.

Notre conseil est de passer au moins deux jours à Cordoue pour avoir le temps de découvrir ses nombreux trésors, comme la mosquée-cathédrale, le palais Viana et les jardins de l’Alcázar de los Reyes Cristianos et les charmants patios andalous. Vous ne regretterez pas de vous y arrêter, croyez-nous !

Alors, qu’attendez-vous pour visiter Cordoue en 2 jours et tomber amoureux de cette ville magique ?

En savoir plus sur les autres villes espagnoles présentes sur le blog :