La première partie de notre road trip au Monténégro s’est déroulé dans le nord du pays à la découverte du parc national du Durmitor (inscrit à l’UNESCO), du parc national de Biograd et du canyon de la Tara, notamment.

Revenons plus en détail sur notre arrivée au Monténégro via l’aéroport de Podgorica, situé dans la capitale de cette petite république des Balkans et sur la visite des villes de Kolasin, Zabljak et les beautés naturelles qui les entourent.

Que faire dans le Nord du Monténégro ?

Que faire dans le nord du Monténégro ?

Après avoir récupéré la voiture de location à notre arrivée à l’aéroport, nous prenons la direction de KOLASIN, petite ville située au nord du pays. 1h30 minutes de route (via M-2).

Où dormir à Kolasin ?

Situé à 5 minutes du centre-ville de Kolasin, dans le petit hameau de Gornji Pazanj, notre premier hôtel, le Dream House, est un 4 étoiles, tout moderne, le point de chute idéal pour un séjour dans la région.

Le staff est très sympa et l’atmosphère de l’établissement est très agréable. Une déco soignée dans les communs et dans les chambres. Une salle de déjeuner et de restaurant très agréable. Des chambres cosys avec tout le confort nécessaire. Une très bonne connexion WiFi. L’hôtel est très propre.

Le petit déjeuner et le restaurant ?

Petit déjeuner à la carte où vous pouvez choisir entre une assiette salée, une assiette sucrée, différentes préparations aux œufs et des crêpes salées ou sucrées. On accompagne cela d’une boisson chaude ou d’un yogourt. Des assiettes roboratives avec des produits locaux. Après, il faut adhérer aux charcuteries et fromages de la région.

Prix : 81 € la nuit pour une chambre double supérieure avec le petit déjeuner. Le parking est gratuit.

Hôtel situé hors du centre, mais cela ne nous a nullement embêté, puisque nous avions une voiture. Pour le reste, un sans-faute à un budget raisonnable. De ce fait, nous recommandons vivement l’hôtel.

Où manger à Kolasin ?

KONOBA Restaurant
IV Proleterske, Kolasin

Situé sur la place principale de Kolasin, ce restaurant local propose une cuisine simple, mais bonne dans un lieu à la décoration typique de montagne.

Nous optons pour une escalope de poulet avec des pommes de terre rissolées et des légumes grillés. Le tout est bien préparé et les assiettes sont copieuses. Seul point négatif, malgré le peu de monde, le service est un peu lent. 

Plat principal autour de 7 €. Nous n’avons pas pris de dessert. Des tarifs super démocratiques. Nous avons payé 25 € pour la soirée.

Le restaurant du Dream House Hotel

Le deuxième soir, après notre longue journée, nous avons mangé au restaurant de l’hôtel.

Le cadre est chaleureux, la déco est un mélange de chalet de montagne et de restaurant plus moderne. La carte propose des produits régionaux et des spécialités. Les prix sont très raisonnables et le service efficace.

Randonnée dans le Canyon de la MRTVICA au départ de Medjurecje.

Le village de Medjurecje se trouve à 32 km de Kolasin en direction de Podgorica. Podgorica se trouve à 40 km de Medjurecje.

Pour se rendre au parking qui marque le début de la randonnée, vous devez quitter la route principale et descendre le long de la rivière. Vous trouverez un petit panneau indiquant Canyon Mrtvica. Soyez attentifs, car il n’est pas super visible.

Vous traversez le pont, et le parking se trouve peu après sur votre gauche.

Nous avions comme objectif de faire une balade d’une dizaine de kilomètres pour aller voir la forêt et la porte des souhaits, après avoir longé la Mrtvica et l’avoir traversée. Nous avions lu que le pont était détruit, mais espérions pouvoir néanmoins trouver une solution.

Vous l’avez compris, cela ne s’est pas passé comme prévu.

Nous avons quitté le parking, pris le sentier sur la droite et avons entamé la randonnée par la traversée d’un pont. Après la montée dans une petite forêt , on rejoint une route tantôt goudronnée, tantôt rocailleuse, et la parcourons sur 2 bons kilomètres.

Après avoir passé un cimetière et un producteur de jus de fruits, nous continuons sur la route encore quelques centaines de mètres (vous verrez sur votre droite un petit panneau indiquant canyon 200m). Nous descendons le chemin et arrivons au bord de l’eau. Il n’y a plus beaucoup de traces du pont.

Nous nous posons sur ce joli spot pour déjeuner les pieds dans l’eau. Impossible de s’immerger tant l’eau est froide. Il nous est donc impossible de continuer… dommage.

Retour sur nos pas et reprise de la voiture pour se rendre de l’autre côté de Kolasin, au parc national de Biogradska Gora (Nacionalni Park Biogradska Gora)

Que faire dans le Nord du Monténégro ?

Le parc national de Biogradska Gora.

Le parc est facile d’accès depuis Kolasin. Comptez moins de 20 minutes en voiture (18 km).

Vous quittez la route principale, vous traversez un pont et vous vous acquittez à la barrière des 3 € d’entrée par personne. Un parking est à disposition au bout de la route.

Il s’agit du plus petit des cinq parcs nationaux que compte le pays. Il fait 54 km2 et est composé essentiellement de forêts et de 6 lacs glaciaires donc le lac de Biograd.

Un petit centre d’accueil vous permet d’avoir des informations et de louer des barques pour flâner sur le lac. De notre côté, nous avons fait un stop au bar/restaurant avant d’entamer le tour du lac qui fait 3,3 km.

La balade est facile et les paysages sont agréables. La balade débute en forêt et est agrémentée de quelques points d’infos sur la faune et la flore du parc. Vers le milieu de la balade, le décor change et devient plus sauvage et une végétation un peu subtropicale remplace les grands arbres séculaires. On traverse quelques petits ponts en bois et l’on marche sur un ponton sur plusieurs centaines de mètres. C’est la plus jolie partie de la randonnée.

La dernière partie nous fait revenir à notre point de départ à travers la forêt.

Nous reprenons la voiture pour rentrer à l’hôtel.

Que faire dans le Nord du Monténégro ?

Où dormir à  ZABLJAK ? VILINO KOLO

Cette charmante guest house est installée au milieu des prairies dans un petit village à quelques kilomètres du centre-ville de Zabljak. Nous y avons passé 2 nuits.

Elle a été ouverte à l’été 2021 et est tenue par son propriétaire, un architecte qui a fait une bonne partie de sa carrière en Angleterre, reconverti en hôte dans son village natal. La maison, dessinée par ce dernier, dispose de 12 chambres. L’ensemble est joli et très chaleureux.

Lors de notre passage, le logement était ouvert depuis quelques semaines seulement et de petites finitions restaient à faire, ainsi que les aménagements extérieurs. Rien de bien grave, l’accueil et le calme des lieux font vite oublier ces petits détails.

La chambre est simple, mais confortable. Ici pas de TV et la connexion internet est un peu lente (mais cela devrait se résoudre rapidement, nous dit-il)

Le prix est plus que raisonnable pour un logement moderne et bien situé. La tarif pour une nuit à Vilino Kolo avec le petit-déjeuner est de 55€.

Que faire dans le Nord du Monténégro ?
Que faire dans le Nord du Monténégro ?

Savin Kuk

Les télésièges de Savin Kuk vous emmènent au sommet du même nom, à plus de 2.300 mètres.

Vous prenez deux remontées jusqu’au sommet. Une fois sur place, une marche d’une quinzaine de minutes vous permettra d’aller encore un peu plus haut et de jouir d’une jolie vue sur la vallée et pour les plus courageux sur le lac noir.

Vous trouverez également sur place, un cadre vous offrant un parfait arrière-plan pour vos photos.

La balade vous occupera deux bonnes heures.

Ouvert tous les jours de 10 h 00 à 16 h 00
Tarif : 7€ A/R.

Depuis notre logement à Vilino Kolo, nous avons pu nous y rendre à pied en 15 minutes de marche.

Que faire dans le Nord du Monténégro ?

La route panoramique du Durmitor (le ring de Durmitor)

Conseil : procurez-vous la carte du Durmitor. Personnellement, nous l’avons reçue à notre guest house, et elle nous a été très utile lors de notre tour en voiture. Elle renseigne les plus beaux points de vue, les parkings et les aires de pique-niques.

Quand on vous dit ring, vous pensez au ring surchargé de Bruxelles, rien de tout cela ici. Une route bucolique sur les plateaux de la Tara et de la Piva.

Ce parcours de 80 kilomètres vous permettra de découvrir les nombreux sommets de plus de 2.000 mètres et vous offrira de magnifiques panoramas.

Le ring du Durmitor est à faire idéalement en voiture ou à moto, mais il est possible aussi de la faire à vélo pour les plus courageux. Bien que la route soit étroite et sinueuse, elle est en bon état et deux voitures peuvent se croiser. Soyez néanmoins vigilant dans les virages serrés.

À noter que l’accès au parc est payant, il coute 3 € par personne et par jour. Vous rencontrerez, certainement un garde qui vous demandera vos tickets. Si vous ne les avez pas, pas de soucis, vous pourrez les acheter à ce moment-là.

Que faire dans le Nord du Monténégro ?

La Tyrolienne au-dessus du lac Piva (Zip Line Eko Piva Pluzine)

Cette tyrolienne nous a été renseignée par notre hôte, Mathieu, qui a un logement HomeExchange à Herceg Novi.

Nous nous sommes donc retrouvés sur la plateforme, un peu stressés pour notre première expérience en tyrolienne.

Le personnel nous équipe : harnais, casque, gants et nous donne quelques explications en anglais. Pour les explications principales, il les donne en français (levez les jambes, notamment)

Ludivine attaque la première partie du parcours de 650 mètres qui l’emmène sur l’autre rive du lac Piva, sur une plateforme dans la forêt. Une fois sur place, on fait une petite grimpette de 5 minutes pour rejoindre le deuxième départ.

La deuxième tyrolienne est longue de 850 mètres et nous permet de contempler le pont qui traverse le lac. Quelques minutes de bonheur et de chouettes sensations.

Nous avons aimé le fait qu’il y ait deux descentes. Car sur la première, nous sommes plutôt occupés à nous concentrer sur les sensations et moins sur la vue. La deuxième, la sensation étant connue, on profite plus de la vue qui est incroyable.

Le personnel est très pro et très sympathique. Ils sont rodés et cela se sent. En discutant avec eux, on apprend que la vitesse atteinte peut être de 100km/h. Elle dépend essentiellement de la position des jambes qui, si elles sont bien relevées, augmentent la vitesse, car la pénétration dans l’air est meilleure.

Chouette expérience pour les amateurs de sensations fortes !

Vous retrouverez également d’autres zip line (tyroliennes) à proximité du pont de la rivière Tara. Les tarifs sont similaires. Nous ne les avons pas testées. Généralement, toutes les sociétés présentes proposent également des sorties rafting de 2h30 environ au prix de 50 €.

Départ depuis le centre d’information et le restaurant Eko.

Tarif 25€ par personne pour 2 descentes. 1400 mètres au total.

Que faire dans le Nord du Monténégro ?

Où manger à Pluzine ?

Restoran Socica

Situé à proximité de lac Piva et d’une église orthodoxe aux dômes dorés (en construction lors de notre visite en aout 2021.), le restaurant Socica fut peut-être le meilleur restaurant que nous avons testé lors de notre road trip de 10 jours au Monténégro.

Des viandes grillées au barbecue et bien servies, mais ce n’est pas là tout l’intérêt du lieu. Nous avons adoré l’ambiance générale du lieu et surtout son service. Dejan, le garçon qui s’occupait de notre table était particulièrement charmant et serviable. Malgré le monde, il était disponible et c’est très appréciable. La terrasse était aussi magnifique. Baignée de soleil, faite de jolies pierres couleur crème, tout comme le bâtiment qui abrite le restaurant, il y avait une atmosphère parfaite de vacances.

Pour deux plats, une bière, un verre de vin et de l’eau, nous avons payé 22 €.

Que faire dans le Nord du Monténégro ?

Le monastère d’Ostrog

En ce cinquième jour, nous avons une route relativement longue entre Zabljak et la côte monténégrine qui nous fera découvrir les bouches du Kotor pour la première fois.

Sous les conseils de notre hôte du Vilino Kolo, Radisav, nous faisons un stop au Monastère d’Ostrog. Pour s’y rendre, nous faisons un détour de 50 km A/R. Le monastère orthodoxe est situé sur un sommet à flanc de montagne et sa façade blanche est incrustée littéralement dans la roche.

Le monastère d’Ostrog

Prix : La visite du monastère d’Ostrog est gratuite. Les visiteurs font de nombreuses offrandes. Des moines vivent toujours sur place.

Durée de la visite : 15 min – prévoyez 15 minutes pour l’intérieur et le temps d’attente dans la file pour y entrer (30 minutes lors de notre visite)

Le Monastère d’Ostrog est perché sur une montagne à 900 mètres d’altitude et véritablement incrusté dans la roche. Sa couleur blanche est fascinante.

C’est un lieu de pèlerinage réputé pour ses guérisons miraculeuses. Il est visité par près d’un million de pèlerins chrétiens orthodoxes chaque année. Nous retrouvons donc sur place une foule relativement importante. La visite de l’intérieur du monastère présente, selon nous, peu d’intérêt.

La route d’accès au monastère troglodyte d’Ostrog depuis Niksic est loin d’être reposante. Chemin étroit à flanc de montagne, soyez prudent et roulez prudemment.

Que faire dans le Nord du Monténégro ?

Nous espérons que cet article répond à la question « Que faire dans le nord du Monténégro ? »

Pour découvrir la suite de notre roadtrip au Monténégro, rendez-vous sur la page suivante :
« bouches de Kotor ».

Les Bouches de Kotor
Les Bouches de Kotor

La Baie de Kotor est entrée dans le club très fermé des plus belles baies du monde. Lors de notre roadtrip au Monténégro, nous avons passé quelques jours dans cette baie.Bijela et notre logement HomeExchange dans les bouches de Kotor. Cette petite maison est située...

Quelle est la plus belle plage de Budva ?
Quelle est la plus belle plage de Budva ?

Si vous séjournez à Budva, vous en profiterez certainement pour découvrir la vieille ville avec ses petits magasins souvenirs, ses bars et ses nombreuses églises. Vous y ferez aussi peut-être la fête. La ville de Budva est souvent nommée la Saint-Tropez monténégrine...

Que voir au sud du Monténégro ?
Que voir au sud du Monténégro ?

Après avoir découvert le nord du Monténégro et les bouches de Kotor, direction le sud. Mais que voir au sud du Monténégro ? Où dormir à Sveti Stefan ? Où dormir à Budva ? Nous avions lu que Budva manquait de charme, mais nous voulions quand même la découvrir et dormir...