Sommaire masquer

En ce long week-end du 21 juillet, qui, pour nous les Belges, est synonyme de fête nationale, nous voulions nous offrir un séjour proche mêlant culture, nature et découvertes à vélo.

Nous avions envisagé de partir à la découverte des châteaux de la Loire. En regardant la carte, nous avons évoqué l’envie de visiter Chartres, petite ville sur les bords de l’Eure et porte d’entrée des châteaux de la Loire.

Chartres se résumait, pour nous, à sa cathédrale classée au patrimoine de l’UNESCO. Nous y avons découvert une charmante cité à la fois paisible, mais aussi dynamique et possédant de nombreux atouts touristiques pour un week-end proche, tout en étant dépaysant, à l’image de son cœur de ville médiéval.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Après 4 heures de route depuis la Belgique, nous arrivons dans la région pour visiter Chartres sous un soleil radieux pour entamer ce week-end découverte.

Au programme, visite de la cathédrale évidemment, mais aussi de différents musées et une rencontre avec des artisans, maitres verriers. Nous avons aussi fait des haltes dans de bonnes tables de la ville et découvert la Chartres by night pour profiter du spectacle nocturne, Chartres en lumières.

Cela vous donne envie d’en savoir plus ?

Suivez-nos conseils pour visiter Chartres, nous partons à la découverte de la ville, souvent surnommée la Belle Endormie.

Carte interactive de la ville de Chartres

1/ Admirer la cathédrale Notre-Dame de Chartres

Visiter Chartres commence par la Cathédrale Notre-Dame.

C’est évidemment et à juste titre la grande fierté des Chartrains. D’ailleurs c’est l’un des monuments français les plus visités en dehors de Paris. Cet édifice date du XII et XIIIe siècles.  Le lieu fut construit en à peine 30 ans, ce qui est une prouesse incroyable pour l’époque. D’ailleurs, la cathédrale NotreDame de Chartres est inscrite depuis 1979 au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’institution précise qu’elle est éminemment représentative du génie créateur humain.

Il est possible de visiter ce lieu de différentes manières. Nous avons privilégié une visite guidée en compagnie de Gilles, guide passionné, passionnant et amoureux de la Cathédrale. L’heure passée en sa compagnie nous a semblé bien courte tant il est intarissable sur l’histoire de Cathédrale de Chartres.

Il nous a surtout permis de mieux comprendre en quoi ce lieu est exceptionnel. Essentiellement de par son état d’authenticité.

Nous avons pu admirer le portail royal avec ses trois grandes baies sculptées. Les statues-colonnes représentant les personnages de l’ancien et du Nouveau Testament et la frise de chapiteaux racontant en miniature la vie du Christ.  Au total, sur les portails et la tour du chœur, ce ne sont pas moins de 4.000 figures sculptées qui sont visibles.

Autre bijou de la cathédrale de Chartres, les vitraux.

En effet, 80 % des vitraux sont originaux et datent du Moyen Âge. Sur ceux-ci, on peut y voir le fameux « Bleu de Chartres », mais on peut surtout découvrir de véritables histoires. Histoires qui sont déroulées comme des bandes dessinées avec plus de 5.000 personnages.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Visiter Chartres et sa cathédrale

Gravir la tour gothique de la cathédrale de Chartres

La deuxième partie de notre visite de la Cathédrale de Chartres, nous a fait gravir la tour gothique.

Chartres se distingue par ses deux tours différentes. Une baroque qui date du XIIe siècle et une en style gothique flamboyant qui culmine à 112 mètres. Cette dernière fut édifiée au début du XVIe par Jehan Texier.

Nous avons donc gravi les 200 marches pour admirer l’architecture, mais aussi la vue sur la ville et au-delà. Il s’agit d’un excellent point de vue permettant de visiter Chartres.

Nous avons pu pénétrer sous les toits de la cathédrale et découvrir l’incroyable charpente métallique. C’est l’une des plus anciennes de France et est l’œuvre de l’architecte Baron. Elle fut construite en 1837 et a une forme de bateau renversé. Un ouvrage vraiment impressionnant.

Évidemment, si vous ne souhaitez pas faire une visite guidée de la cathédrale de Chartres, il est tout à fait possible de la visiter librement et gratuitement. Mais nous trouvons dommage de visiter cet incroyable édifice sans profiter des histoires et anecdotes des guides passionnés.

À noter que Chartres est aussi un haut lieu de pèlerinage et est située sur la Via Turonensis du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Que faire à Chartres en un week-end ?

Un labyrinthe dans une église ?

Oui, oui, il y a aussi cela dans la cathédrale de Chartres : le dallage d’origine à l’intérieur de la cathédrale forme un labyrinthe de 260 mètres de long. C’était monnaie courante de trouver un labyrinthe à l’intérieur des cathédrales et à Chartres, il est authentique et date de 1200 environ.

 Tous les vendredis de 10h à 17h, les chaises et bancs sont mis sur le côté afin d’admirer et tester cette drôle d’idée.

Mais d’ailleurs, quelle est l’idée derrière cela ? Cela évoque notre parcours de vie avec ses difficultés, ses tourments et son cheminement nous mènant à destination du royaume des cieux (au centre du labyrinthe).

Vous voulez compléter votre visite de la cathédrale Notre-Dame de Chartres ?

La cathédrale de Chartres en pratique :

16 Cloître Notre Dame, 28000 Chartres.

La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h30 à 19H30. Nocturnes les mardis, vendredis et dimanches durant l’été

Visite guidée de la cathédrale de Chartres :

Tarif plein : 8€ – réduit : 5€

Visite de la Crypte :

Tarif plein : 5€, enfant (-10 ans) : gratuit

Gravir la tour nord et visiter les combles :

Tarif plein :  6€, -de 26 ans : gratuit

Que faire à Chartres en un week-end ?

Si vous décidez de visiter Chartres, la cathédrale Notre-Dame n’est évidemment pas le seul édifice religieux à découvrir.

Prenez le temps d’aller découvrir la collégiale Saint-André située sur les bords de l’Eure dans la ville basse.

C’est un bel édifice de style roman qui est aujourd’hui un lieu d’exposition.

Si vous avez le temps et l’envie, et une passion pour les lieux religieux, passez voir l’église Saint-Aignan installée non loin de la cathédrale (au bout de la rue des Grenêts) et l’église Saint-Pierre, située également dans la ville basse et qui est joliment illuminée pour Chartres en lumières.

Toutes les infos et réservations à l’office du tourisme ou sur le site officiel de la cathédrale.

Que faire à Chartres en un week-end ?

2/ Visiter le Centre International du vitrail de Chartres

Autre visite incontournable de la ville, le centre international du vitrail. Installé sous la charpente des greniers de Loëns, le musée vous éclairera sur les vitraux de la cathédrale et vous apportera aussi des informations sur l’entretien et la restauration de ces véritables œuvres d’art.

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à aller échanger avec les stagiaires ou les apprentis « en reconversion professionnelle » qui apprennent les techniques des maitres verriers dans un atelier situé juste à côté. C’était un super moment de partage.

Vous pourrez découvrir les techniques pour colorer le verre, pour le peindre (technique de la grisaille) ou encore obtenir des informations sur la fixation des différents morceaux grâce au plomb.

Le sous-sol accueille des expositions qui mettent plutôt en avant des créations contemporaines.

Que faire à Chartres en un week-end ?

Centre International du vitrail en pratique :

5, rue du Cardinal Pie

Ouvert tous les jours de 13h30 à 18h30

Tarif plein : 7€ – réduit 5,5€

3/ Visiter Chartres et découvrir les artisans locaux : l’atelier Picol

Après notre visite du centre international du vitrail de Chartres, nous avions encore pas mal de choses à apprendre sur les techniques de fabrication du vitrail. Nous nous sommes donc rendus à l’atelier Picol, situé légèrement hors du centre-ville, à deux pas du joli jardin d’horticulture de Chartres.

La visite nous a permis de rencontrer Denis, Kevin et Charline qui travaillent dans cette entreprise familiale installée à Chartres depuis plus de 40 ans.

Le travail de l’entreprise va de la conception à la création et ensuite à la fabrication, en passant par la restauration de vitraux.  

La petite équipe utilise toutes les techniques traditionnelles, mais aussi les techniques modernes comme le fusing ou le thermoformage. Le fusing consiste à faire cuire des morceaux de verres à haute température afin qu’ils fusionnent. Le thermoformage permet de donner du relief ou de la texture à une création en verre.

Après une petite visite des ateliers, Kevin nous a expliqué les différentes étapes de la création d’un vitrail, avant de nous donner les outils pour que l’on puisse fabriquer notre petit vitrail.

Que faire à Chartres en un week-end ?

Mais comment fabrique-t-on un vitrail ?

Je vous avoue que nous n’en avions aucune idée.

Alors, on vous explique cela le plus brièvement possible, mais il y a pas mal d’étapes….

  • Dessin et calque

Évidemment, tout démarre d’un dessin. Ce dessin va être transféré sur un calque et ensuite reproduit sur un papier plus épais à l’aide d’une feuille carbone.

  • Puzzle et découpe

On obtient ainsi une sorte de puzzle numéroté pour en faciliter l’assemblage et chaque pièce est découpée.

  • Coloration

On procède ensuite à la coloration du verre qui servira à l’élaboration du vitrail. Évidemment, le choix de couleurs est infini.

  • Coupe du verre

Une fois les morceaux de verre colorés, on passe à l’étape de découpage de chaque morceau de verre. Et on les place sur le calque. Étape longue et qui requiert beaucoup de patience et de précision. On utilise des outils comme une lame en diamant et un grugeoir pour corriger les imperfections.

  • Peinture

À ce stade, les morceaux de verre devant être peint seront décorés par le maitre-verrier avec une peinture que l’on appelle grisaille. Il s’agit d’un oxyde de fer ou de cuivre qui est dans les tons bruns.

  • Cuisson

La peinture terminée, on passe à la cuisson, qui se fait dans un four dont la température doit atteindre au moins 630 degrés.

La cuisson se passe généralement la nuit afin de gagner du temps dans l’élaboration du vitrail.

  • Sertissage

Enfin, on peut passer à l’assemblage du vitrail que l’on appelle sertissage ou mise en plomb. On fixe les différentes pièces l’une à l’autre à l’aide d’une baguette de plomb. Cette baguette est rainurée pour introduire les morceaux de verre et les sertir.

  • Finition

Les dernières étapes consistent à solidifier l’ensemble avec mise en place des plombs avec un fer à souder. On utilise la stéarine et l’étain pour faire de belles et solides soudures.

Pour assurer l’étanchéité du vitrail, on va poser un mastic à l’aide d’une brosse à chiendent.

On nettoiera ensuite le vitrail avec de la sciure de bois.

Sacré boulot, non ?

Vous comprenez donc que nous avons eu beaucoup d’admiration pour le travail de ces artisans passionnés et de Charline et Kévin, les jeunes apprentis de l’atelier Picol.

Sachez que l’atelier peut vous accueillir pour une visite explicative et/ou un atelier pratique.

N’hésitez pas non plus à vous rendre à la boutique pour découvrir leurs créations et notamment le travail du verre fait à partir de bouteille de Coca, que nous avons trouvé très réussi.

Atelier Picol en pratique :

73, rue Du Bourgneuf – 28000 Chartres

Ouvert tous les jours de 9h30 à 12h et de 14h à 18h. Fermé le dimanche

4/ Flâner dans les jardins de l’Évêché – musée des beaux-arts

Situés juste à côté de la cathédrale de Chartres, les jardins de l’Évêché abritent le musée des Beaux-Arts de Chartres.

Dans cet ancien palais épiscopal ont logé d’illustres personnages comme Henry IV et Napoléon.

Le musée expose plus de 300 œuvres majeures.

Prenez le temps de vous balader dans les jardins de l’Évêché, ils vous offrent un joli point de vue sur la ville basse.

De plus, dans les jardins de l’Évêché, vous retrouverez aussi le même dessin que le labyrinthe présent dans la cathédrale.

5/ Visiter Chartres et parcourir sa ville basse

On vous le disait en introduction, visiter Chartres ne se limite pas à sa cathédrale.

En descendant dans la ville basse et sur les bords de l’Eure, vous découvrirez une atmosphère paisible et romantique à souhait.

Des petites rues calmes, de nombreux et jolis ponts, d’anciens lavoirs.

Comme à Rouen, vous retrouverez d’anciens noms de rue qui sont associés aux activités que l’on y trouvait à l’époque. La rue du Massacre était la rue de l’abattoir, la rue de la Grenouillère était un lieu marécageux où l’on trouvait évidemment de nombreuses grenouilles.

Enjambez les nombreux ponts et profitez des panoramas. Notre spot préféré ? La vue depuis le pont Bouju qui offre un paysage de carte postale avec les tours de la cathédrale de Chartres en arrière-plan.

Découvrir les bords de l’Eure en soirée, lors de Chartres en lumières, est un vrai régal pour les yeux et vous offrira une bien belle balade romantique.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Visiter Chartres et sa ville basse

7/ Chartres et le street art

Chartres n’est pas qu’une ville d’histoire, c’est aussi une ville d’art.

On a déjà évoqué le musée des beaux-arts, mais vous êtes peut-être plutôt fan de street art ?

Pas de soucis, vous trouverez cela un peu partout en ville.

Les deux œuvres majeures sont la peinture monumentale de Jean Moulin réalisée par le graffeur Jimmy C. qui est à deux pas de la cathédrale et la fresque « Chartres en scène », œuvre de Cité Création qui rend hommage au Général Marceau, originaire de Chartres.

Outre ceux-là, vous pourrez découvrir au fil de vos balades des œuvres d’artistes locaux ou internationaux qui ont fait halte à Chartres dans le cadre du festival « Boulevard du Graff ».

On a aimé les visages de Gregos et les œuvres de l’artiste engagé EZK.

Passez aussi voir les fresques de Bel-Air.

Bel-Air est un quartier en bordure de ville qui abrite notamment 4 HLM recouverts de fresques.

Plus de 4.000 m2 de fresques recouvrent les façades, et couvrent 4 thématiques, l’agriculture, l’architecture, le parfum et les bords de l’Eure. Ces trompe-l’œil ont aussi été réalisés par la coopérative lyonnaise, Cité Création.

Vous adorez cela et vous ne voulez en manquer aucune ? Rendez-vous à l’office du tourisme et demander la carte « parcours street art ».

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

8/ Le chemin des arts de Chartres

Pas fan de street art – aucun problème : il y a aussi des œuvres plus « traditionnelles » au cœur de la ville. Des expositions se déroulent tout au long de l’année dans la Collégiale Saint-André, au prieuré Saint-Vincent et à la chapelle Saint-Eman.

En flânant dans les rues, vous pourrez découvrir de l’art contemporain. Des œuvres acquises par la ville présentées lors de précédentes expositions.  Vous pourrez en voir sur la place Châtelet, sur la place des Halles ou encore devant la médiathèque l’Apostrophe.

L’ensemble de ces initiatives est regroupé sur un événement qui s’appelle le « Chemin des Arts ».

9/ Visiter l’unique Maison Picassiette

Ce lieu unique fut créé par son propriétaire, Raymond Isidore, en 1930. Il démarre le chantier en construisant une maison « simple » de 3 pièces.

Au cours du chantier, il a posé un carrelage multicolore et ce fut le point de départ de son incroyable envie de recouvrir sa maison de faïence et porcelaine. 

Lors de ses balades, au retour du boulot, il commença à collecter tous les morceaux de poteries et vaisselles, de verres et leur donna une seconde vie.

33 ans de sa vie seront consacrés à embellir sa maison et en faire un témoin insolite d’art naïf.

On ne peut pas rester indifférent lorsque l’on visite ce lieu et on imagine le travail incroyable que Monsieur Isidore (on parle de 29.000 heures) pour arriver à ce résultat unique.

Toute la maison est recouverte, du sol au plafond. Tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Rien n’y échappe, murs, meubles, jardin… Il créa de nombreux dessins et motifs… On retrouve notamment de nombreux monuments et paysages de Chartres dont la cathédrale évidemment. Mais l’on peut y  voir aussi divers personnages dont une Joconde unique et des figures religieuses.

Une visite surprenante, mais incontournable lors d’un week-end passé à visiter Chartres.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Visiter Chartres et sa maison picassiette

Pourquoi s’appelle-t-elle la maison Picassiette ?

On utilisa d’abord le nom de « Pique Assiette », car Raymond Isidore utilisait essentiellement des morceaux de vaisselles cassées pour la décoration. Ensuite, le nom de Picassiette fut donné en référence à Picasso… plutôt amusant, non ?

La maison Picassiette de Chartres en pratique :

La maison Picassiette est ouverte de mi-mars à mi-novembre, du mercredi au lundi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.- dimanche 14h à 18h – fermé le mardi.

Tarif : adulte 6,5€ – réduit 3€

Pour vous y rendre depuis le centre-ville, prenez le vélo ou en bus via la ligne 4, arrêt Picassiette.

10/ Visiter le Château de Maintenon et ses jardins

Situé non loin du centre-ville, le château de Maintenon est facilement accessible en vélo via l’itinéraire de la Véloscénie. Vous passerez par de petits villages pittoresques avant d’arriver à Maintenon, en 1 petite heure.

C’est un lieu riche d’histoire et empreint de romantisme.

L’histoire du château de Maintenon débute au XIIIe siècle. Le château a connu différents propriétaires et sa plus illustre propriétaire fut Madame de Maintenon. Au XVIe, Jean Cottereau, le propriétaire de l’époque entreprend de grands travaux pour embellir le château.

À la fin du XVII, Françoise d’Aubigné, future Madame de Maintenon acquiert le domaine. Elle épouse en secret Louis XIV. Elle est obligée d’agrandir le Château pour recevoir le Roi et toute sa suite quand ils se déplacent à Maintenon. 

En 1683, le Roi Soleil envisage la construction d’un aqueduc pour faire parvenir les eaux de l’Eure jusqu’à Versailles pour alimenter en eau les fontaines et jardins du célèbre château.

Le projet se lança et Vauban l’imagina plus haut que le pont du Gard et de 16 km de long. 30.000 hommes travaillèrent, mais le projet ne fut jamais terminé. En cause la guerre contre la Ligue d’Augsburg qui démarre en 1688 et pousse les hommes sur le front.

Aujourd’hui,  cet aqueduc inachevé apporte du charme au lieu.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Visiter Chartres et le château de Maintenon à quelques km

La visite du château propose de découvrir les appartements de Madame de Maintenon, mais aussi le salon du Roi et les grands appartements du XIXe où se trouve la galerie inspirée des galeries du château de Versailles.

La partie que nous avons préférée est le jardin à la française fidèle aux plans de Le Nôtre.

Avec son plan d’eau, ses cygnes qui déambulent fièrement, et la vue sur cet aqueduc inachevé… tous les ingrédients sont réunis pour offrir un paysage charmant et romantique.

De plu, au bout du jardin, face au plan d’eau et à l’aqueduc, vous trouverez deux sièges. Le spot parfait pour une photo instagrammable à souhait.

Que faire à Chartres en un week-end ?

Le château de Maintenon de Chartres en pratique :

Ouvert tous les jours du 1er avril au 30 septembre de 10h30 à 18h00* – fermé le lundi (sauf les lundis fériés)

Ouvert tous les jours du 1er octobre au 31 mars de 14h à 17h00* – samedi et dimanche dès 10h30 – fermé le lundi (sauf les lundis fériés)

*Horaire de fermeture de la billeterie, le domaine ferme 1h après.

Tarif de la visite du château de Maintenon : adulte 8,5€ – enfant 7 à 18 ans 4€ – jeune 18 à 25 ans 4,5€

Visite guidée +1,5€

Visite parc et jardins uniquement 3€

Bon plan : il est possible de pique-niquer sur place.

11/ Chartres en lumières : l’occasion de redécouvrir la ville sous un autre angle

Tous les soirs, à la tombée de la nuit, la cathédrale Notre-Dame, la collégiale Saint-André, mais aussi le musée des Beaux-Arts et les ponts et lavoirs des bords de l’Eure s’illuminent.

Au total, c’est 21 sites qui se colorent et s’animent pour offrir un spectacle envoutant.

Des animations comme cela, on en trouve dans de nombreuses villes, mais la particularité à Chartres, c’est que la mise en lumière a lieu tous les soirs d’avril à janvier… et cela, à notre connaissance, c’est unique au monde.

Visiter Chartres en Lumières, c’est une parfaite occasion de redécouvrir le riche patrimoine de Chartres.

Personnellement, nous avons scindé la visite de Chartres en lumières sur deux soirées.

Nous avons consacré le premier soir à la ville haute. Nous avons pris un excellent repas au restaurant Racines (on vous en parle plus bas), situé à deux pas de la Cathédrale, avant de profiter du spectacle son et lumière qui débutait à 22h.

Nous avons évidemment profité des 3 (enfin même 4) spectacles sur la cathédrale de Chartres. Un sur le portail nord, un sur le portail sud et les deux scénographies sur le portail royal. Ensuite, nous avons profité du video mapping consacré à la résistance et à Jean Moulin sur la façade d’honneur du Musée des Beaux-Arts.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Le lendemain soir, nous avons passé la soirée dans la ville basse, avec un repas à La Guinguette, avant de partir à la découverte des sites illuminés dans la ville basse, en suivant le cours de l’Eure.

Chartres en Lumières est vraiment une réussite. Cela anime la ville en soirée et cela permet vraiment de redécouvrir les beautés architecturales de la cité. Le spectacle sur la Cathédrale est grandiose. Les installations le long de l’Eure offrent une balade nocturne romantique.

À noter qu’il est possible de visiter Chartres en lumières avec le train touristique au départ de la cathédrale.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Chartres en lumières en pratique :

Quand ? Tous les jours d’avril à janvier

Du 30 avril au 30 septembre – de la tombée de la nuit à 1h du matin.

Du 1er octobre au 14 janvier – de 18h30 à 22h30

Toutes les infos à l’office du Tourisme de Chartres ou sur www.chartresenlumieres.com

12/ Se rendre au marché de Chartres et goûter ses produits locaux

Tous les samedis sur la place Billard se tient le marché hebdomadaire.

Les commerçants prennent place dans les jolies halles de style Baltard du début du XXe siècle.

De nombreux producteurs locaux viennent proposer aux clients leurs fruits et légumes notamment.

La région est souvent appelée le grenier de la France. En effet, la région d’Eure-et-Loir est l’un des plus gros producteurs de colza et de blé au niveau national.

Profitons-en pour aborder les spécialités locales.

Chartres aime mettre en avant les artisans. Un bon nombre d’entre eux proposent des produits régionaux, mais surtout gourmands.

On pense évidemment au pâté de Chartres et à la poule au pot, chère à Henry IV. On peut ajouter de nombreux gâteaux et biscuits fabriqués à partir de farine au blé de Beauce, comme le Pèlerin, le Sablé de Beauce.

Toujours dans les délices sucrés, nous avons beaucoup aimé le Mentchikoff, un chocolat praliné enrobé d’une meringue.

Pour l’apéro, vous pouvez goûter les bières locales issues de microbrasseries. Damien a beaucoup apprécié l’Eurélienne IPA. Mais le choix est relativement large, avec la bière de Chartres, la Mme de Maintenon, la Bonn’Vallée. Pour accompagner la bière, vous pouvez aussi servir des chips Belsia, aux pommes de terre made in Beauce.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

13/ Visiter Chartres à vélo ou parcourir la Véloscénie

Chartres est une destination parfaite pour ceux qui aiment découvrir une ville ou une région à vélo.

C’est ce que nous avons fait lors de notre passage en ville.

Nous avons loué des vélos électriques à l’office du tourisme et avons pu découvrir le centre-ville, mais aussi les bords de l’Eure à vélo.

Nous avons emprunté un morceau du parcours de la Véloscénie, ce qui permet de visiter Chartres, comme vous l’aurez compris.

La Véloscénie, c’est quoi ?

La Véloscénie est un itinéraire cyclable de 450 km reliant Notre-Dame de Paris au Mont-Saint-Michel. Il est découpé en 25 étapes et le parcours est balisé à 98% et est constitué majoritairement de voies vertes. Lorsqu’il y a des portions sur route, elles sont choisies pour leur faible trafic automobile.

Sur le parcours, vous trouverez 5 sites inscrits à l’UNESCO et 3 parcs naturels. 

Un site internet et diverses brochures sont disponibles pour organiser au mieux votre voyage à vélo sur la Véloscénie.  Que voir sur le parcours ? Que faire ? Où dormir et choisir mes étapes ? Comment revenir à Paris depuis le Mont Saint-Michel ? Bref, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur www.veloscenie.com

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

14/ Se détendre ou se dépenser au complexe aquatique l’Odyssée 

L’Odyssée est le plus grand complexe aquatique de France.

Il dispose d’infrastructures de premier plan pour les locaux, les touristes, mais aussi pour les sportifs professionnels, avec notamment deux bassins olympiques.

Lors de notre visite, l’équipe australienne de natation avait pris possession de lieux pour un stage d’entrainement préparatoire aux JO de Paris en 2024.

Côté détente et loisirs, le centre aquatique possède tout pour vous relaxer. Bains à bulles, hammams, saunas.

À noter que le parc aquatique dispose aussi d’une patinoire.

Le parc aquatique L’Odyssée en pratique :

Rue du Médecin Général  Beyne

Ouvert tous les jours de 07h à 21h

Tarifs : adulte 9,9€ – enfant (-12ans) 8€ – enfant (-6ans) 2€

15/ Faire une activité insolite lorsque vous décider de visiter Chartres

Que faire à Chartres comme activité insolite ?

Voici un petit aperçu des activités à tester si vous voulez sortir des sentiers battus :

Un parcours d’accrobranche situé dans un parc au cœur du centre-ville

Qui veut pister ? Un jeu de piste pour évidemment résoudre une énigme policière, mais surtout en apprendre sur l’histoire de Chartres. Retrait de la mallette d’enquêteur à l’Office du Tourisme.

Une balade en canoé sur l’Eure.

Une initiation au golf de Maintenon avec vue sur le château.

Que faire à Chartres en un week-end ?

Où dormir à Chartres ?

Logis Hôtel Au Bœuf Couronné

15 place Châtelet – 28000 Chartres

Chambre double avec petit déjeuner à partir de 95 €

Une adresse qui existe depuis 100 ans (1919) et qui est tenue par la quatrième génération de la famille Vinsot.

Ce boutique hôtel a été récemment rénové (en 2021) et dispose de 17 chambres tout confort.

On aime les petites attentions dans la chambre (eau et café à disposition) et la qualité de la literie. Seul petit bémol, l’absence de climatisation (il faisait bien chaud à Chartres lors de notre passage).

Mention spéciale pour le petit déjeuner servi dans une jolie salle et offrant qualité et variété. Pain excellent, jus de fruit frais, yaourts bio et locaux, excellents fromages… bref un sans faute.

À noter que l’hôtel dispose d’un restaurant gastronomique, l’Amphitryon et d’un joli bar chic avec terrasse et avec vue sur la cathédrale. Idéal pour l’apéro en fin de journée.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Le Camping de Chartres

9, rue de Launay – 28000 Chartres

Voici une alternative sympa pour ceux qui veulent être au plus près de la nature ou qui voyagent en van ou motor-home.

Le camping est situé le long de l’Eure et possède de nombreux emplacements ombragés.

À noter aussi que le camping de Chartres propose des écolodges pour un ceux qui aiment les logements insolites.

Où manger à Chartres ?

Comme nous, vous serez certainement surpris par la large offre de restaurants au centre-ville, tant dans la ville haute que dans la ville basse.

De jolies terrasses, de petites cours dans des hôtels particuliers, des restaurants mettant en avant les produits locaux et les vins naturels, bref, c’est varié.

  • Restaurant Le 21

21 cloître Notre Dame

Chouette adresse située face au portail nord de la cathédrale de Chartres. Une carte courte à base de produits frais et de saison. Service accueillant et bon rapport qualité/prix.

  • La Petite Venise – la Guinguette de Chartres

48 ter Bd de la Courtille

Ouvert de 14h à 22h – jeudi, vendredi et samedi jusque minuit – samedi et dimanche à partir de midi. Attention uniquement ouvert si la météo est favorable. Pas de réservation possible.

Située sur les bords de l’Eure dans la ville basse et non loin du camping de Chartres, la Guinguette est le lieu convivial par excellence.

On peut y déguster de délicieux cocktails ou des bières locales et on accompagne cela d’une planche mixte (fromages et charcuteries). Le tout accompagné par la musique d’un DJ.

À noter que la Guinguette de Chartres propose la location de pédal’eau (2 ou 4 pers.) et de kayak (1 ou 2 pers.) en journée, à partir de 7€.

Que faire à Chartres en un week-end ?
  • Le Molière

 26 place Jean Moulin

Ouvert tous les jours de 11h à 22h – dimanche 10h à 19h – fermé le lundi

Un lieu accueillant et une cour intérieure magnifique pour un repas agréable.

Des saveurs dans l’assiette à l’image de la délicieuse aubergine façon végétarienne au Sainte-Maure de Touraine, une tuerie…

Service charmant et discret.

Que faire à Chartres en un week-end ?
  • Bistrot Racines

48 rue des Changes  – 28000 Chartres

Ouvert tous les jours de 10h à 23h – vendredi et samedi jusqu’une heure

Situé au pied de la cathédrale de Chartres, le lieu dispose d’une belle et grande terrasse. Le Chef, Benoit Cellot travaille les produits du terroir et a  une démarche éco responsable et locale. Côté vins, il privilégie une carte de vin bio.

Un cru et cuit de bœuf original et délicieux…

Un délicieux repas dans un cadre parfait avec en plus, un service aux petits soins. On recommande vivement.

Que faire à Chartres en un week-end ?

Où prendre un verre à Chartres ?

La Guinguette de Chartres 

Par une belle soirée d’été, La Guinguette de Chartres est vraiment THE PLACE TO BE pour prendre un verre à Chartres.

Nous y avons passé une soirée super agréable. Cocktails originaux et délicieux à la carte et planche de charcuterie et de fromages pour accompagner cela. C’est parfait. Vous ajoutez à cela un DJ pour l’ambiance et les bords de l’Eure pour le cadre et vous ne pouvez passer qu’une soirée réussie.

Notre avis sur ce week end à Chartres :

La ville de Chartres nous a clairement charmés. Nous avons évidemment pris énormément de plaisir à découvrir sa cathédrale sous toutes ses facettes, de jour comme de nuit (avec le magnifique spectacle sur ses façades). Gilles nous a touchés par sa connaissance, ses nombreuses anecdotes et son amour pour cet édifice. Amour qu’il sait transmettre parfaitement tout en s’adaptant à son public. Nous avons aussi beaucoup aimé la passion de la ville et de ses artisans pour le vitrail et les vitraux exceptionnels de la cathédrale.

Nous avons surtout pu en apprendre plus sur les techniques de fabrication, conservation et rénovation. Clairement, nous ne verrons plus jamais un vitrail du même œil, sachant le travail que cela représente de créer ces œuvres d’art.  Enfin, nous avons apprécié la ville dans son ensemble. Chartres est une ville à taille humaine, où il fait bon vivre et où l’on sent un vrai amour des habitants pour la cité. On a pu profiter de cette belle atmosphère dans les lieux visités, mais aussi dans les bars, restaurants et hôtel qui nous ont accueillis.

Nous ne pouvons que vous conseiller de vous arrêter deux jours ou plus dans la cité qui est la porte d’entrée de la région des Châteaux de la Loire.

Que faire à Chartres en un week-end ?
Que faire à Chartres en un week-end ?

Visiter Chartres : conseils pratiques

Où se trouve Chartres ?

Chartres est une ville située dans le département d’Eure-et-Loir et dans la région Centre-Val de Loire. Elle est surnommée « Capitale de la lumière et du parfum ».

Elle compte environ 40.000 habitants.

La ville se trouve à 80 km au sud de Paris et elle est la porte d’entrée de la Loire.

Les villes proches sont Orléans et Blois.

Comment se rendre à Chartres ?

Le temps de route depuis la Belgique est d’environ 4h pour une distance de 400 km.

Péage depuis la Belgique : 14,90€

Péage entre Chartres et Blois via Orleans : 9€

C’Chartres Tourisme, l’office de Tourisme de Chartres

Installé dans la plus vieille maison de la ville, la maison du Saumon, nous vous conseillons évidemment de passer prendre toutes les informations à l’office de tourisme de Chartres.

Vous aurez la possibilité de vous procurer vos billets d’entrée pour les sites et musées, mais aussi réserver vos visites guidées ou encore louer un vélo pour visiter Chartres.

Comment louer un vélo électrique à Chartres ?

Vous pouvez vous procurer un vélo électrique à l’office de tourisme  ou au camping de Chartres.

Coût : 30 € par jour – 50 € pour 2 jours

Que voir dans la région de Chartres ?

– Blois

D’ailleurs, vous pouvez consulter notre article consacré à la ville de Blois.

– Tours

– Orléans

– Faire la route des châteaux de la Loire

Remerciements

Nous tenons à remercier Manon du comité régional Tourisme de Centre Val de Loire, ainsi qu’aux agents de l’Office de tourisme, plus spécifiquement à Marion & Anne-Marie de nous avoir concocté un programme parfait pour découvrir la ville.

Comme toujours, notre récit est authentique et reflète nos sentiments personnels.