Vous serez tous d’accord de dire qu’il est de plus en plus difficile de se concentrer dans notre monde ultraconnecté. Les distractions sont fréquentes et surtout nombreuses.

À la moindre notification, sonnerie, vibration, nous sommes tous tentés de plonger sur le smartphone.

Alors, comment rester productif lorsque nous sommes en télétravail ?

Je vous donne quelques idées dans cet article. Mais selon moi, nous pourrions résumer tout cela en une phrase : adopter le modèle du Deep Work.

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work

Le Deepwork, c’est quoi ?

Il s’agit d’une méthode de productivité popularisée par Cal Newport, professeur d’informatique américain et auteur à succès.

Cal Newport est un blogueur suivi par une communauté de plus de 2 millions d’internautes. Il est également l’auteur de best-seller, Deep Work ou encore du livre So Good that I cannot ignore you. Deux livres que je vous conseille de lire si vous aimez cette thématique de la productivité.

Cal Newport définit le Deep Work comme, je cite, “La capacité à se concentrer sans distraction sur une tâche difficile. C’est une compétence qui vous permet de maitriser des informations compliquées et de produire de meilleurs résultats en moins de temps.”

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work

Notez qu’il dit qu’il s’agit bien d’une compétence et non d’une habitude. La différence entre les deux ? La compétence requiert de l’entrainement et du travail contrairement à l’habitude.

Bref si vous voulez être plus productif, vous devez le vouloir et y mettre les moyens pour y arriver.

Donc oui, cela demande des efforts, mais pensez aux nombreux avantages liés à cette méthode de travail.

Produire un travail plus qualitatif 

En étant focalisé plus longtemps et plus intensément sur la tâche à accomplir, vous serez plus créatif et traiterez le sujet plus en profondeur. Cela se ressentira sur la qualité du travail produit.

Vous offrir un gain de temps substantiel

La qualité du travail va dépendre de deux facteurs le temps que l’on y consacre et l’intensité de concentration que l’on y met.  Plus vous serez focus sur le travail à réaliser et plus vous y passerez du temps plus le travail sera qualitatif.

Donc avec un haut degré de concentration (c’est-à-dire sans distractions incessantes) la tâche à effectuer sera produite en un temps beaucoup plus court.

Imaginez-vous pouvoir réaliser une tâche qui vous prend habituellement 3 heures en la moitié de temps. Cela vous laissera 90 minutes pour faire quelque chose qui vous relaxe vraiment. Passer du temps avec vos enfants ou votre conjoint, aller vous balader, cuisiner ou simplement chiller devant la TV et scroller sur Instagram sans stress.

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work

Vous vous sentirez plus heureux

Avouons-le lorsque nous terminons une tâche complexe et prenante, nous avons un sentiment du devoir accompli et l’on se sent soulagé et l’esprit plus libre. Donc, focalisez-vous sur une tâche complexe et une fois finalisée, vous pourrez passer plus sereinement à autre chose. Soit une autre tâche moins lourde soit un moment de détente sans ce sentiment de mal être lié au fait que vous n’avez pas terminé le travail demandé.

Tout cela laisse rêveur, non ?

Allez, hop, on se lance ?

Comment mettre le Deep Work en application. 

Voici quelques conseils.

Faire un planning et prioriser les tâches.

Personnellement, j’aime me faire un planning relativement précis pour indiquer ce que j’ai à faire et le moment où je vais le faire.

Donc je note le « quoi » et le « quand ». Quelle tâche à quel moment et j’évalue le temps que cela va me prendre.

Je prévois toujours les tâches les plus ardues au début de la journée. C’est le moment où je suis le plus productif. J’y reviendrai plus tard.

Essayez également d’exclure les tâches non nécessaires. Ne remplissez pas votre agenda avec des petites missions sans importance, voire même inutiles. Concentrez-vous uniquement sur le plus important, le plus urgent.

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work

Se lancer rapidement et ne pas procrastiner.

La technique des 10 min ou la technique des petits pas.

Vous avez prévu de commencer à 8.00, ne repoussez pas. Lancez-vous et dites-vous que vous bossez juste 10 minutes. Très souvent (pour ne pas dire tout le temps) c’est au démarrage que l’on procrastine. Une fois dans le mouvement, il est plus simple de continuer à se focaliser sur le travail à effectuer.

C’est un excellent moyen de contrer cette envie de procrastiner.

La technique des petits pas est similaire. Attaquez le boulot et dites-vous simplement, je traite par exemple 10 mails et non Les 80 qui m’attendent. Un pas à la fois et finalement vous verrez que pas après pas, le travail sera fait sans trop d’effort.

N’oubliez pas le plus difficile est de se lancer. Plus vite on s’y met, plus vite on finit.

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work

Se connaitre et profiter des heures de la journée où l’on est le plus productif, où l’on a le plus d’énergie.

Nous n’avons pas tous le même rythme.

Personnellement, je suis du matin, alors que ma compagne, Ludivine, graphiste freelance pour Limonad est plutôt du soir. Alors, lorsque je bosse, je planifie les choses essentielles au réveil. C’est le moment de la journée où j’ai l’efficacité et la concentration la plus importante. Sans énergie et volonté, impossible d’être productif.

Ne me demandez pas de lancer de grands projets en soirée après le repas. C’est peine perdue et tout boulot à cette heure me demandera deux à trois fois plus d’effort et donc de temps.

Donc, posez-vous la question de savoir à quel moment de la journée vous avez votre pic d’énergie et tenez-en compte dans l’établissement de votre planning.

Profitez de ce pic d’énergie pour accomplir les tâches complexes. Elles seront d’autant plus vite traitées.

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work

L’élimination des distractions

C’est un point difficile, mais primordial. Coupez les notifications, ne checkez pas vos mails, éloignez-vous des écrans de TV qui vous vous distraire en permanence.

Supprimer les distractions offre deux avantages, rester concentrer et ne pas être tout le temps interrompu. Faire un job en continu vous permet de travailler plus vite et mieux.

Vous pourrez prévoir plus tard dans la journée un moment consacré à vos réseaux sociaux, à vos mails et ce sera d’autant meilleur, car vous n’aurez pas de scrupule à le faire.

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work

S’accorder des pauses

Il est primordial de s’accorder des moments où l’on quitte son bureau et où l’on profite d’une pause bien méritée.

Pendant vos pauses, quittez votre espace de travail. Allez marcher 10 min dans le jardin ou sortez de votre appartement pour prendre l’air.

Le travail aura été productif et vous pourrez prendre une pause plus longue et elle sera inévitablement plus relaxante, tant au niveau physique que nerveux.

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work

Votre avis sur le Deep Work ?

Personnellement, je suis adepte. J’essaie de m’autodiscipliner pour le pratiquer le mieux possible.

Mais je l’avoue c’est un travail quotidien et ce n’est pas toujours simple à mettre en place. Je suis comme vous et je procrastine facilement. Mais lorsque le Deep Work est appliqué, c’est un outil puissant et super efficace pour augmenter votre productivité en télétravail.

Le Deep Work demande patience et persévérance, mais comme vous l’avez vu il présente de nombreux bénéfices.

Alors, êtes-vous convaincu par la méthode du Deep Work ?

Vous commencez quand ? Dites-le-moi en commentaire.

Une dernière petite chose

Connaissez-vous le site Blogueur Pro ? Le site d’Olivier Roland déborde de contenus intéressants. Il s’adresse à tous ceux qui pratiquent le blogging en pro ou en amateur. Je vous le recommande et tout particulièrement l’article : « 8 astuces pour éviter de se décourager quand on a un blog »

D’ailleurs, notre article participe à l’évènement « Télétravail : Votre meilleure astuce pour rester productif quand on travaille de chez soi » du blog Blogueur Pro.

Sources photos : unsplash

Télétravail – Mon conseil pour rester productif : le deep work