Avant de répondre à cette question, je clarifierais le poste d’ »infographiste », car il existe toute une série de termes : graphiste, infographiste, designer, … Il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans ces emplois quand on n’est pas du secteur. De plus, les interprétations peuvent diverger.

Ensuite, il faut déterminer à quoi sert le codage. Vous pourrez ensuite répondre clairement à la question « faut-il savoir coder pour être infographiste » ?

La maîtrise du codage est-elle nécessaire pour les infographistes ?

Faut-il savoir coder pour être infographiste ?

Voici ma définition du terme infographiste après près de 20 ans dans le secteur graphique :

  • Infographiste : métier consistant à mettre en forme des éléments graphiques à l’aide d’applications informatiques.

Une personne créant des logos à main levée sur papier par exemple ne sera donc pas forcément assimilée à un infographiste, mais plutôt à un designer créatif.

Il n’existe pas de définition fixe et de statut figé, certaines personnes peuvent donc cumuler différents profils et compétences. Attention toutefois à ne pas trop se diversifier, au risque de passer pour un touche à tout sans spécialisation.

Quelle est la différence entre un infographiste et un graphiste ?

Le terme d’infographiste me semblait un peu moins valorisé que celui de graphiste il y a quelques années, car le niveau d’étude permettant d’y accéder était (lors de mes études) plus faible.

Un infographiste pouvait être diplômé après des études secondaires (niveau bac pour les Français) alors qu’un graphiste suivait un cursus plus long de type enseignement supérieur non universitaire.

Existe-t-il un seul type de graphiste ?

Il faut selon moi distinguer les métiers de graphiste print et graphiste web

  • Graphiste print ou pré-presse : métier consistant à mettre en page des informations communiquées par un client à destination de l’imprimeur. La mise en page peut être uniquement technique ou comporter un aspect créatif.
La maîtrise du codage est-elle nécessaire pour les infographistes ?
  • Graphiste web : métier consistant à mettre en page des informations communiquées par un client à destination d’une mise en ligne. Les aspects techniques et créatifs sont identiques au métier de graphiste print.
La maîtrise du codage est-elle nécessaire pour les infographistes ?

Faut-il savoir coder pour être infographiste ?

La différence entre ces deux métiers réside donc dans le produit fini. Les contraintes liées au format d’impression ne sont pas les mêmes que les contraintes de mise en ligne. Les logiciels utilisés peuvent être similaires, mais certains documents nécessiteront d’utiliser des logiciels spécifiques.

Par exemple, un graphiste print utilisera le logiciel adobe acrobat pro pour vérifier certains éléments du pdf final avant de l’envoyer à l’impression.

Il devra vérifier que tous les éléments importés dans le document soient bien calibrés pour l’impression au niveau colorimétrique. Les images devront être en CMJN dans une résolution suffisante. Elles ne devront pas dépasser les 100%.

Des couleurs pantone ne doivent pas être intégrées sauf si cela fait partie du briefing, il faudra donc vérifier les éléments n’ayant pas été créés en interne comme les logos ou publicités reçus de l’extérieur par exemple.

Des surimpressions ou effets de transparence devront également être contrôlés.

Le fichier final devra comporter des éléments spécifiques tels que les traits de coupe et la présence de débord.

Alors que le graphiste web qui aura en charge la mise en page de contenus pour les réseaux sociaux par exemple travaillera dans un autre environnement colorimétrique et avec d’autres unités de mesure comme le pixel.

Il aura également quelques contraintes comme le poids des images et la résolution à contrôler.

Les graphistes travaillant plus spécifiques dans la création de sites web sont plutôt appelés webdesigners. Ils utilisent des logiciels spécifiques comme Figma.

Quels sont les logiciels utilisés par un infographiste ?

Un infographiste utilisera habituellement les logiciels suivants :

Suite adobe : illustrator, Photoshop, indesign, acrobat ou des logiciels graphiques en ligne de type canvas.

La maîtrise du codage est-elle nécessaire pour les infographistes ?

Qu’est-ce que le codage ?

Le codage informatique consiste en la programmation d’actions via l’écriture de lignes de codes. Ces codes sont souvent indéchiffrables pour les non-initiés et il peut exister différents langages : python, HTML, SQL

Chaque langage a ses spécificités, le langage HTML est utilisé dans la création de sites web alors que le langage Python permet de développer des logiciels par exemple. 

La programmation permet à l’ordinateur ou aux logiciels d’effectuer une série de tâches sur base d’éléments prédits préalablement. Si l’utilisateur fait ceci, la réponse informatique sera ceci ou cela. Tout est donc déjà enregistré et programmé via différents scénarios qui vont se dérouler selon ce qui a été établi par la personne ayant écrit les lignes de code.

Dans le secteur graphique, c’est très différent, car les choses ne sont pas automatisées. Chaque création sera paramétrée en fonction d’un briefing client.

La maîtrise du codage est-elle nécessaire pour les infographistes ?

Faut-il savoir coder pour être infographiste ?

Quels sont les métiers où il faut obligatoirement savoir coder ?

Voici une liste non exhaustive de métiers nécessitant de savoir coder.

  • Développeur informatique : le développeur crée des programmes informatiques sur mesure
  • Développeur front-end : il paramètre la partie visible par l’utilisateur final
  • Développeur back-end : à l’inverse il configure tout ce que l’utilisateur final ne voit pas (l’interface d’administration par exemple)
  • Développeur full stack : ce métier combine les 2 aspects, la partie visible et cachée d’une application ou d’un programme.

Alors, faut-il savoir coder pour être infographiste ?

Non, ce n’est pas nécessaire de savoir coder pour travailler comme infographiste. Vous pouvez travailler comme infographiste en maitrisant uniquement les logiciels graphiques.

La maîtrise du codage est-elle nécessaire pour les infographistes ?

Quels sont les types de documents que crée un infographiste ?

Grâce aux logiciels spécifiques, un infographiste pourra créer des logos, des cartes de visite, des flyers, des brochures, des dépliants, des modes d’emploi, des catalogues, des livres, des magazines, des courriers spécialisés, des bâches, des cartons d’invitation, mais aussi des visuels pour les réseaux sociaux, des banners, des templates, des icônes, des graphiques …

La liste est longue et les compétences parfois transversales. Je vous conseille toutefois de vous spécialiser dans un domaine précis afin de vous démarquer de la concurrence.

Un infographiste spécialisé dans la création de logos ne sera peut-être pas très efficace lors de la mise en page d’un ouvrage volumineux ne demandant pas les mêmes outils techniques ou créatifs.

Comment se former au métier d’infographiste ?

Si vous souhaitez vous former au métier passionnant d’infographiste, je vous conseille les formations suivantes. Elles vous permettront d’acquérir rapidement les compétences permettant de devenir infographiste print.

Que ce soit en autonomie ou via des sessions de groupes, vous pourrez apprendre rapidement les fonctions de base contenues dans les logiciels Illustrator, Photoshop et indesign ou encore vous former en design créatif. Cela vous permettra de démarrer sereinement dans le métier d’infographiste ou de compléter votre profil dans les secteurs suivants : bureautique ou communication.

Adobe Indesign

Formation qualifiante en ligne

Adobe Illustrator

Formation qualifiante en ligne

Design créatif

Formation qualifiante en ligne